Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LDRG - Guinée: Le Résultat des Consultations générales sur la révision du Projet Nouvelle République

Mesdames et messieurs,

Très cher(e)s compatriotes,

Il y a dix jours de cela, à travers des sondages, la LDRG lançait une consultation générale pour la Révision du Projet Nouvelle République. Durant cette consultation, nos compatriotes à l’intérieur comme à l’extérieur de la Guinée se sont exprimés. Nous vous recueilli vos avis par email, sur Facebook, sur Twitter et sur Google+.

Au bout de ces 10 jours de consultation générale, vous vous êtes exprimés sur un certains nombre de propositions de lois dont je vous livre ci-dessous les résultats :

Sondage 1 : 91 participants

  1. 65% des participants, contre 35%, sont favorables pour qu’il figure dans le Projet Nouvelle République l’abolition totale de la peine de mort sous toutes ces formes en Guinée.
  2. 83% des participants, contre 17%, sont contre la censure et toute interférence de l’État dans la production et la diffusion médiatique.
  3. 85% des participants, contre 15%, sont favorable au droit des citoyens d’accéder aux informations publiques détenues par le gouvernement.

Sondage 2 : 89 participants

  1. 59% des participants, contre 41%, sont favorables pour qu’il figure dans le Projet Nouvelle République l’interdiction à tout agent de l’État de détenir un compte bancaire à l’extérieur de la Guinée durant son mandat public. Par agent de l’État, il faut entendre : membres de gouvernement, parlementaires, fonctionnaires, juges, militaires, policiers, agents des collectivités décentralisées, responsables des entreprises publiques, et toute personne physique ou morale investi d’une mission publique.
  2. 83% des participants, contre 17%, sont favorable pour que seuls les citoyens guinéens puissent participer aux élections et accéder aux fonctions publiques de l’État.
  3. 58% des participants, contre 42%, sont favorable pour que les forces de défense et sécurité ne puisse pas détenir la double nationalité.

Sondage 3 : 106 participants

  1. 83% des participants, contre 17%, sont favorables pour qu’il figure dans le Projet Nouvelle République l’interdiction à tout membre du gouvernement ou de l’Assemblée nationale d’occuper une quelconque fonction dans une entreprise privée ou un organisme public, ou encore de recevoir des cadeaux et de l’argent d’entreprises privées ou d’organismes publics.
  2. 56% des participants, contre 44%, sont favorables pour que soit considéré comme une preuve suffisante d’accusation de corruption toute accumulation excessive de richesse d’un agent public au-dessus du niveau de vie normale que son salaire public peut lui offrir. Les participants sont favorables dans les mêmes proportions que, en cas d’accusation d’accumulation illicite de richesses, la responsabilité de la preuve revienne aux accusés.
  3. 84% des participants, contre 16%, sont favorables pour que l’État garantisse totalement la sécurité des agents et citoyens engagés dans la lutte contre la corruption en Guinée, ainsi que leurs familles.

Sondage 4 : 84 participants

  1. 61% des participants, contre 39%, sont favorables pour qu’il figure dans le Projet Nouvelle République l’obligation de choisir les membres du Gouvernement au sein des formations politiques en tenant compte de leur représentation au sein du Parlement.
  2. 64% des participants, contre 36%, sont favorables pour que le parti majoritaire au Parlement occupe 70% des sièges au sein du Gouvernement, et que le Premier ministre, chef du gouvernement, soit issu du parti politique majoritaire au sein du parlement.
  3. 71% des participants, contre 29%, sont favorables pour que 30% des sièges au sein du Gouvernement reviennent à l’opposition politique en fonction de leur représentativité au sein du Parlement. Les participants dans la même proportion sont favorable que le Président de la République nomme le premier ministre ainsi que les membres du gouvernement sur proposition du premier ministre.

Sondage 5 : 86 participants

  1. 57% des participants, contre 43%, sont favorables pour qu’il figure dans le Projet Nouvelle République la possibilité pour tout citoyen jouissant pleinement de ses droits de participer en tant que candidat indépendant aux élections en Guinée, à condition que la personne n’ai pas été membre d’un parti politique au cours des 3 années immédiates avant la date de l’élection.
  2. 74% des participants, contre 26%, sont favorables pour que les juges, les officiers du ministère public, les membres des forces armées et de police ne puissent pas adhérer à un parti politique durant leur mandat public.
  3. 74% des participants, contre 26%, sont favorables que tout ancien président de la république puisse se représenter aux élections présidentielles à condition qu’il ne soit pas le président de la république sortant au terme d’un second mandat, qui ait terminé normalement son mandat, et qu’il ne soit pas membre du Conseil d’État.

Mesdames et messieurs,

Mes cher(e)s compatriotes,

Ce sont là les résultats de la consultation générale initiée il y a 10 jours. Ces résultats ne veulent pas dire que le vote majoritaire l’emporte sur chaque proposition. En réalité, partout où nous avons une grande majorité, nous allons inclure l’article de loi en tant que tel dans le Projet Nouvelle République. Et partout où nous avons une majorité relative, nous allons aménager l’article de loi afin qu’il puisse recueillir un niveau de consensus favorable avant de l’inclure dans le Projet Nouvelle République.

Alors que nous sommes en pleins travaux de révision du Projet Nouvelle République, la prochaine étape consiste à faire signer la Pétition pour la Nouvelle République en suivant ce lien : http://www.gopetition.com/petition/35635/sign.html La Pétition compte déjà 673 signataires. L’objectif est d’arriver à 700 signataires d’ici le 13 mai 2014. Chaque signature compte. Pour celles et ceux qui ont déjà signé la Pétition, je vous invite à la faire signer par un ou deux de vos proches. C’est ainsi que nous réussirons!

Pour celles et ceux qui ont encore des doutes sur le bien fondé de cette pétition, et sur ma foi en ce Projet Nouvelle République, je vous invite à tout simplement méditer sur les 39 jours de jeûne que j’ai effectué et sur les 208 km de marche que j’ai accompli pour le Projet Nouvelle République. Si la Guinée doit sortir de ce cycle de régression et de médiocrité, alors ce projet est le Chemin. Je ne vous invite pas jeûner ni à marcher, mais simplement à SIGNER la Pétition en suivant ce lien : http://www.gopetition.com/petition/35635/sign.html

Finalement, le 13 mai 2014, lors du RÉFÉRENDUM électronique, nous clôtureront cette formidable démarche citoyenne en invitant à nouveau l’ensemble de nos compatriotes, de l’intérieur comme de l’extérieur, à se prononcer, par OUI ou par NON, en faveur du Projet Nouvelle République.

Mesdames et messieurs,

Très cher(e)s compatriotes,

Certains en seraient tentés, mais je vous invite à ne surtout pas minimiser cet exercice citoyen et démocratique que nous sommes entrain d’effectuer. Cet exercice que nous effectuons à échelle réduite aujourd’hui sera le même que nous effectuerons aux beaux jours de Changement en Guinée à l’échelle de toute la nation. Nul ne sera laissé pour compte en ces jours de Changement. Au nom de la patrie, je sollicite votre adhésion!

« DIVERSITÉ – LOI – LIBERTÉ »

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Pour celles et ceux qui ont encore des doutes sur le bien fondé de cette pétition, et sur ma foi en ce Projet Nouvelle République, je vous invite à tout simplement méditer sur les 39 jours de jeûne que j’ai effectué et sur les 208 km de marche que j’ai accompli pour le Projet Nouvelle République. Si la Guinée doit sortir de ce cycle de régression et de médiocrité, alors ce projet est le Chemin. Je ne vous invite pas jeûner ni à marcher, mais simplement à SIGNER la Pétition en suivant ce lien : http://www.gopetition.com/petition/35635/sign.html