Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Radio-Canada / Nigeria : les islamistes enlèvent plus de 100 jeunes filles

Boko Haram récidive. Après l'attentat meurtrier de lundi, ce groupe islamiste a enlevé plus de 100 lycéennes dans un établissement scolaire de Chibok, dans l'État de Borno, dans le nord-est du pays, confirme une source du milieu de la sécurité.

Des hommes armés sont arrivés « dans des camions et sur des motos et ils se sont dirigés vers l'école », a rapporté un habitant.

Les forces de l'ordre ont suivi « les traces d'un camion » à bord duquel les jeunes filles ont été emmenées, mais elles ont retrouvé le véhicule vide « hors service dans les broussailles », a précisé une source policière.

Boko Haram signifie « l'éducation occidentale est un sacrilège ». Le groupe est accusé d'avoir tué plusieurs centaines de personnes depuis le début de l'année. Il exige la libération de ses militants et veut imposer la loi coranique, la charia, dans son interprétation la plus sévère, dans tout le Nigeria, divisé entre le sud, à majorité chrétienne, et le nord, à majorité musulmane.

Les violences ont déjà fait plusieurs milliers de morts dans le nord et le centre du Nigeria depuis 2009.

Cet enlèvement survient au moment où le Nigeria est secoué par une vague de violence meurtrière.

Les autorités sont sur le qui-vive et des troupes ont été déployées dans les rues d'Abuja au lendemain de l'attentat qui a fait au moins 75 morts à une heure de pointe dans la gare de bus de Nyanya, à quelques kilomètres du centre-ville.

C'est la première fois depuis deux ans que les islamistes s'attaquent à la capitale, ce qui soulève des inquiétudes quant à une éventuelle propagation de l'insurrection islamiste au reste du pays.

Malgré cet attentat, le Forum économique mondial pour l'Afrique maintient la conférence prévue du 7 au 9 mai à Abuja.

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/04/15/008-nigeria-islamistes-boko-haram-enlevent-plus-100-jeunes-filles.shtml

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest