Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LaPresse.ca - Un avion malaisien s'écrase avec 295 personnes à bord

Un avion de ligne malaisien parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, avec 295 personnes à son bord, s'est écrasé jeudi dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, et Kiev n'exclut pas qu'il ait été «abattu».

Un grand nombre de corps des passagers tués dans l'écrasement de l'avion de Malaysia Airlines sont éparpillés dans la zone d'impact, ont constaté des journalistes de l'AFP arrivés sur place.

Selon Reuters, au moins 100 corps ont été retrouvés jusqu'à maintenant. Si le nombre de victimes n'a toujours pas été officiellement confirmé, compte tenu de l'état de l'avion, il serait improbable de retrouver des survivants. Selon plusieurs médias, tous les occupants auraient péri dans l'écrasement. Au moins quatre passagers de nationalité française et 71 d'origine néerlandaise (selon RTL News) se trouvaient à bord du vol MH17.

Des miliciens séparatistes prorusses auraient récupéré la boîte noire de l'avion, selon un porte-parole des rebelles, Constantin Knyrik, cité Interfax. Les séparatistes ont annoncé qu'ils comptaient remettre la boîte noire à Moscou pour analyse. D'après Reuters, ils seraient par ailleurs prêts à cesser temporairement les combats contre les troupes ukrainiennes pour permettre le travail de récupération des corps et débris. La présence de rebelles prorusses armés complexifie le travail des autorités ukrainiennes.

Des morceaux du fuselage déchiqueté, dont la queue de l'appareil avec le logo de la compagnie malaisienne, ainsi que des bagages, parsèment une vaste zone au village de Grabove, près de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk. Des soldats des forces rebelles et des pompiers sont arrivés sur place.Cette région, contrôlée par les séparatistes prorusses, en guerre depuis des mois avec les forces ukrainiennes, est le théâtre de plusieurs combats, dans lesquels des missiles Grad et de l'artillerie lourde sont fréquemment utilisés.

«Le nombre des morts n'est pas encore connu», a indiqué l'administration régionale de Donetsk, précisant que l'avion est tombé dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses, près de la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

Malaysia Airlines a confirmé avoir «perdu le contact» avec un de ses avions, un Boeing 777 transportant 295 personnes, dont la dernière position connue était au-dessus de l'Ukraine, à 14 h 15 GMT (10 h 15 heure de Montréal). Au moment de sa disparition du radar, l'avion volait normalement, sans aucun problème, a déclaré le directeur de l'agence ukrainienne de régulation du trafic aérien, UKSATSE.

La compagnie aérienne doit tenir une conférence de presse à 4h heure locale (16h à Montréal).

«Malaysia Airlines a perdu le contact avec le vol MH17 en provenance d'Amsterdam», a déclaré sur son compte Twitter la compagnie déjà très éprouvée par la disparition en mars de l'avion assurant le vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pékin. «La dernière position connue (de l'appareil) se situait au-dessus de l'Ukraine», a assuré Malaysia Airlines.

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré qu'il s'agissait d'un «acte terroriste», selon des propos rapportés par Interfax. Le chef d'État avait dans un premier temps affirmé qu'il n'était pas exclu que l'avion ait été «abattu». «C'est le troisième cas tragique ces derniers jours, après les avions An-26 et Su-25 des forces armées ukrainiennes abattus à partir du territoire de la Russie», avait affirmé M. Porochenko, cité dans un communiqué de la présidence.

«Nous n'excluons pas que cet avion (malaisien) ait pu être abattu et nous soulignons que les forces armées ukrainiennes n'ont pas effectué de tirs susceptibles d'atteindre des cibles dans les airs», a-t-il ajouté, avant de présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, Anton Guerachtchenko, affirme que l'avion qui transportait 280 passagers et 15 membres de l'équipage a été abattu par un missile sol-air, rapporte Reuters. Toujours selon le conseiller, le missile aurait été tiré à l'aide d'un système anti-aérien «Buk» de fabrication russe, dont disposeraient notamment les rebelles prorusses de l'Est ukrainien. Les séparatistes ont quant à eux catégoriquement rejeté toute implication dans l'incident.

Selon l'Associated Press, le Boeing 777 aurait été lourdement endommagé avant de s'écraser.

Source: http://www.lapresse.ca/international/dossiers/ukraine/201407/17/01-4784645-un-avion-malaisien-secrase-avec-295-personnes-a-bord.php

Tag(s) : #Europe