Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ébola - La France annonce la mise en place d'un hôpital militaire en Guinée - Réaction de la LDRG

Lors de son allocution aux français ce Jeudi 18 Septembre 2014, le Président français, François Hollande, vient d'annoncer la mise en place d'un hôpital militaire français en Guinée pour lutter contre le virus Ébola. Nous accueillons cette mesure avec beaucoup d’enthousiasme.

Cependant, nous invitons Mr Hollande à adopter une démarche beaucoup plus inclusive et Européenne. La Guinée est au plus bas et nos populations sont au plus mal, mais la Guinée n'a pas vocation à accueillir sur son sol, sans l'aval de son peuple, une quelconque force militaire étrangère. Pour le peuple de Guinée, ceci est un principe cardinal.

L'OMS a déjà établi en Guinée un centre de coordination régionale pour faire face à l'épidémie provoquée par le virus Ébola. Les États-Unis viennent d'annoncer un plan d'action concret et le déploiement de 3000 soldats (ingénieurs, médecins et experts) dans la région, avec la création d'un point aérien à partir du Sénégal pour desservir les pays affectés. Nous jugeons que ces deux dispositifs sont suffisants et il serait préférable que l'effort de la France et de l'Union Européenne entrent dans le cadre définis par ces deux entités.

Autrement dit, il existe déjà un cadre d'action ouvrant un espace suffisant pour que la contribution de la France soi déterminante sans pour autant envisager la mise en place d'un hôpital militaire en Guinée.

La LDRG salue encore une fois l'empathie du Président François Hollande. La coopération entre la Guinée et la France est solide sur bien des domaines. Mais nous espérons vivement que l'avis du peuple de Guinée sera pris au sérieux avant toute intervention de la France sur le sol Guinéen.

Mamadou Oury Diallo
Président de la LDRG

Tag(s) : #Société-Guinée