Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

rfi - France: Nicolas Sarkozy élu président de l’UMP

Les 268 000 adhérents de l’UMP étaient appelés à voter hier et aujourd’hui pour choisir le nouveau président du parti. Les adhérents ont voté à plus de 60 % pour Nicolas Sarkozy, loin devant Bruno Le Maire et Hervé Mariton. Le scrutin était ouvert sur internet et la haute autorité de l’UMP a évoqué un problème de cyber-attaque.

Nicolas Sarkozy l’emporte, mais avec un score honorable, sans plus. 64,5 %, ce n’est bien sûr pas un triomphe. Et c’est en tout cas 20 points de moins qu’il y a dix ans lorsqu’il avait été plébiscité à 85 % à la tête de l’UMP. Voilà qui promet pour l’ex-chef de l’Etat redevenu patron de la droite de nouvelles batailles pour asseoir complètement sa légitimité et son autorité à la tête du parti s’il veut s’en servir de tremplin pour la présidentielle de 2017.

D’autant plus que son principal challenger dans cette bataille, Bruno Le Maire, réalise un score quasi inespéré avec plus de 29 %. Nicolas Sarkozy n’a plus le choix : il devra compter avec lui pour refonder le parti. Il s'est exprimé sur Facebook, remerciant les adhérents et s'engageant pour les mois à venir : « Le temps est désormais venu de passer à l’action. Dès lundi, je rencontrerai les principaux responsables de notre famille politique afin de créer les conditions du plus large rassemblement. Ce vote marque un nouveau départ pour notre famille politique. Il m’engage et il nous engage tous. Nous devons être unis et nous consacrer à la recherche de solutions nouvelles pour la France. C’est à ces deux conditions que nous redonnerons espoir à nos compatriotes. »

Dans le camp Sarkozy ce soir, on tente de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Pour son ami Brice Hortefeux, il y a deux bonnes nouvelles : la participation à 58 %, un record ; et l’élection sans coup férir de Nicolas Sarkozy dès le premier tour. « Ca signifie tout simplement que ce soir, c’est l’unité retrouvée et la crédibilité de l’opposition toute entière qui est refusée », assure-t-il. Pour Alain Carignon, un autre proche de l’ancien chef de l’Etat, la victoire est large, estime-t-il, puisque Nicolas Sarkozy a réussi à réunir sur son seul nom 100 000 voix, ce qui est selon lui une véritable première pour un président de l’UMP. Luc Chatel va dans le même sens : « Il a bien sûr toute notre confiance pour rassembler demain notre famille politique dans toute sa complexité et sa diversité. »

Source: http://www.rfi.fr/france/20141129-ump-nicolas-sarkozy-president-politique-mariton-maire/

Tag(s) : #Europe