Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fameuse Françafrique: seuls les élites africaines y trouvent encore leurs intérêts. Pas la France...

Il faut finalement se résoudre au fait que, pour mettre un terme à la face obscure de la "Françafrique", les bonnes intentions des différents gouvernements de la France (de droite comme de gauche) ne suffisent pas.

Aujourd'hui, nous le voyons tous les jours, la volonté de faire perdurer la face obscure de la Françafrique vient plutôt d'une certaine élite africaine très restreinte. En réalité, dans le monde que nous vivons aujourd'hui, la France n'a plus aucun intérêt à ce que ces partenaires traditionnels en Afrique stagnent dans un retard politique, sociale et économique qui n'entraînent que des obligations coûteuses de plus en plus insupportables pour elle.

Voilà pourquoi nous invitons la France à définir de nouveaux principes dans ses relations avec les anciennes élites africaines qui cherchent à perpétuer l’existence de ce "cordon ombilicale protecteur" de la Françafrique au détriment de la légitimité de leurs propres peuples. À partir du moment où les acteurs politiques africains sont conscients que c'est seulement sur leur bilan et des élections équitables/transparentes qu'il faut compter pour rester au pouvoir, alors il y aura d'énormes progrès en Afrique. Et la France en bénéficiera au même titre que l'immense majorité des populations africaines.

D'où la nécessité de la tenue d'un Sommet annuel entre les sociétés civiles Africaines et Françaises pour définir de nouveaux modes de fonctionnement pour l'avenir.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Afrique