Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LDRG - Crise au Burundi: construire sur le momentum enclenché par la France

La LDRG salue l'initiative de la France au Conseil de sécurité de l'ONU. Nous partageons également les vives inquiétudes du Rwanda. Le Burundi sort il y a à peine 12 années d'une guerre civile qui a fait 300 milles morts. L'évolution que connaît actuellement cette crise fait craindre un embrasement, certes lent, mais assuré de cette région qui a également connu le génocide Rwandais qui a fait près de 1 million de morts.

C'est pour éviter d'entrer dans une logique de vengeance-revanche entre les communautés Hutu et Tutsi qui peuplent majoritairement le Rwanda et le Burundi que la LDRG salue à plus d'un titre l'initiative de la France et la résolution adopté ce jeudi 11 novembre par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Nous invitons le Secrétaire général de l'ONU, Mr Ban Khi Mon à dépêcher dans les meilleurs délais des émissaires chevronnés au Burundi. Afin que le message soit claire vis-a-vis des différents belligérants, nous suggérons que l'émissaire de l'ONU soit également celui de l'Union Africaine. Nous souhaitons surtout que ça soi Mr Koffi Anan. Dans la crise au Burundi, la vérité n'est ni du côté du pouvoir ni de celui de l'opposition. Les accords d'Arusha de 2000 doivent être la base du dialogue et nous sollicitons les services de médiation de Mr Koffi Anan dans ce dossier sensible et complexe.

Mamadou Oury Diallo
Président de la LD
RG

Tag(s) : #Afrique Australe