Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les affaires de corruption répétitives en Guinée: Et après?

Ces dernières années, les révélations au grand public de cas de corruption au plus haut sommet de l'État, de détournement de fonds publics, et de violation flagrante du code des marchés publics, sont devenus monnaie courante en Guinée.

On révèle les cas de corruption, les populations s'indignes, puis les affaires sont classées. On passe très vite à autre chose. Les mêmes acteurs coupables de corruption reprennent à nouveau leurs sales besognes. Ainsi de suite, comme un roman sans fin. Voilà la république qu'ils défendent depuis plusieurs décennies en Guinée. Et c'est ce vide que viendrait combler un organe Anti-corruption indépendant tel qu'envisagé au sein du Projet Nouvelle République.

Dans cette Nouvelle République, pour des affaires de corruption comme celles de la violation du code des marchés publics, ou celles de Sable Mining, ou celles des Panama papers, l'organe Anti-corruption indépendant engagera immédiatement, sans attendre l'aval du président de la république ou du gouvernement, des investigations et des actions anti-corruption pouvant mener à l'interdiction de sortie du territoire, à la saisie des biens, à l'arrestation, à l'inculpation et à la traduction devant la justice des personnes incriminées. Ces affaires n'allaient jamais passer comme c'est le cas aujourd'hui.

Voilà la Nouvelle République voulue et défendue par la LDRG. Voilà la République à laquelle nous appelons le peuple de Guinée. Voilà la République vers laquelle nous marchons. Aujourd'hui, nous sommes 820 signataires de la Pétition pour la Nouvelle République. Ce sont 820 familles, 820 guinéennes et guinéens appartenant à toutes les sensibilités politiques et ethniques de notre nation. Ce sont 820 voix qui s'élèvent chaque jour pour appeler à l'avènement de cette Nouvelle République. Que nul ne se fasse d'illusions, cette Nouvelle République verra le jour sur nos terres de Guinée. Au sein de la LDRG, nous nous engageons à défendre ces voix jusqu'au bout avec la plus forte détermination. Ces 820 signataires, qui augmentent chaque jour, sont toutes et tous des guinéennes et guinéens qui ont le devoir, et même le droit, de participer et de choisir leur destin national.

J'invite encore aujourd'hui, plus que jamais, toutes celles et tous ceux qui ne l'ont pas encore fait, à joindre leur signature à la Pétition pour la Nouvelle République. Suivez ce lien: https://www.gopetition.com/petition/35635/sign.html Il n'y a plus de petits gestes. Je ne me fatiguerai jamais de vous le répéter: chaque signature compte. L'heure de cette pétition approche en Guinée. Nous devons parler d'une seule voix, être nombreux, mobilisé et soudé comme de l'acier. La LDRG est là pour faire du petit geste de chacun de nous une grande oeuvre collective qui donnera un coup fatal au système corrompu qui maintien depuis trop long temps nos frères et soeurs dans l'enfer de la misère. Faites-moi confiance!

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Société-Guinée