Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brexit - Union Européenne: Cette belle idée d'Europe...

Le Royaume Uni vient de voter à près de 51,9% pour la fin de sa participation au projet d'Union Européenne qui aura durée 43 années. Il faut d'abord respecter le choix du peuple britannique qui a eu le temps, au cours des derniers mois, de peser le "POUR" et le "CONTRE" d'une sortie de l'Union Européenne. Cette belle idée d'Europe...

Cet événement est incontestablement un pan historique de l'époque à laquelle nous vivons. Par le passé, à plusieurs reprises, les passions populaires européennes ont entraîné l'humanité vers les affres des nationalismes brutaux et réducteurs. Il faut donc dire que, certes le Royaume-Uni n'est plus du projet d'Union Européenne, mais il demeure un pays d'Europe. Et qu'à ce titre, ce n'est pas sa sortie en elle-même qui déterminera l'avenir de l'Europe, mais plutôt, les velléités nationalistes de ses politiques vis-à-vis de ses voisins d'Europe. Et vice-versa.

Peut-être aussi que le monde à tendance à dramatiser cet événement. Ou peut-être aussi que nous ne prenons pas la mesure de la gravité d'un événement annonciateur de quelque chose de beaucoup plus dramatique. En tout état de cause, pour tout humaniste, il est déchirant de voire un projet aussi beau que celui de l'Union Européenne devenir ce qu'il est aujourd'hui. Il faut vraiment rappeler que l'Union Européenne est la promesse d'une Paix commune, d'une Protection commune, et d'une Prospérité commune pour les peuples Européens qui ont connu par le passé des conflits ravageurs. Il est à croire pourtant que le Brexit n'est que la partie visible de l'Iceberg. En réalité, les nationalismes pilulent dans la majeur partie des pays Européens. Il est vraiment étonnant de voire une civilisation aussi ancienne que l'Europe n'arrivant toujours pas à trouver l'élan nécessaire pour désarmer et éteindre ces forces du nationalisme et du racisme qui mènent depuis plusieurs siècles des assauts contre l'idée d'une communauté de destin de ses peuples. Vraiment très étonnant.

Le Brexit ne sonne certainement pas encore la glas du projet d'Union Européenne. Aujourd'hui, l'Union Européenne est appelée à traduire ce Brexit, non pas comme une menace existentielle, mais plutôt, comme une immense opportunité pour redonner du souffle nouveau à l'Union et aux peuples qui y sont encore. L'histoire nous a toujours appris qu'en pareilles circonstances, très souvent, émerge des grand Hommes pour montrer le chemin. C'est exactement ce qui est attendu des leaders de l'Union Européennes aujourd'hui: faire moins de politique, et plus d'avenir. Il faut sans cesse le rappeler, l'Europe est encore le continent le plus riche au monde. Mais dans le monde dans lequel nous vivons, ça ne suffit pas. Il faut aussi exister politiquement: ça, l'Europe n'y arrive toujours pas.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Europe