Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guinée: Le boucan des politiciens sur une affaire de courtisanerie

Depuis près de deux semaines, il y a un concours d'indignation des acteurs politiques par rapport aux propos tenus par le Président Alpha Condé lors d'un discours au siège de son parti.

Lors de ce discours, comme à son habitude, Alpha Condé n'est pas allé du dos de la cuillère pour sermonner quelques valets prétentieux de son parti. Depuis lors, l'ensemble de la classe politique et des médias s'est saisie de l'affaire pour en faire une affaire hors normes. Mais il est utile de bien remettre les choses à leur place.

1-Premièrement, nous le peuple, nous ne sommes aucunement concernés par les frustrations de quelques valets politiques qui soutiennent les politiques de Alpha Condé depuis plus de 10 ans. Ce n'est pas parce qu'ils sont humiliés aujourd'hui que leurs humiliations doit devenir une affaire nationale. Nous le peuple, nous subissons beaucoup plus que cela depuis bien des années et personnes d'entre-eux n'a osé élever la voix contre les actions de leur maître.

2-Deuxièmement, il est aussi vrai que pour entretenir les réseaux de népotisme et de clientélisme, le pouvoir en place en Guinée a toujours eu recours à des sommes importantes d'argent pour arroser les alliés. Mais depuis quelques temps, il est vrai que l'argent se fait rare dans ces circuits-là en Guinée. Naturellement cela créé des frustrations auprès de certains alliés. Donc, c'est leur affaire. Ce n'est pas un problème national comme le laisse entendre l'establishment politique.

3-Troisièmement, nous observons finalement que depuis que Alpha Condé a nommé un gouvernement de jeunes compétents qui sort des rangs des politiciens véreux, l'establishment politique cherche coûte-que-coûte à le lui faire payer. Je répète que le gouvernement en place est compétent et que l'ensemble de la population doit soutenir ce gouvernement dans ses actions tant qu'il persévère dans la bonne voie. Nous, le peuple, nous n'attendons que des résultats concrets de la part de ce gouvernement. Bientôt l'heure du premier bilan va sonner pour ce gouvernement, et en ce moment ça se saura s'il est toujours sur la bonne voie.

Finalement, je tiens à dire ici que, effectivement, les propos tenus par Alpha Condé ne sont pas défendables. Il a voulu dire "politiciens malinké", mais il a dit "cadre malinké". De toutes façons, je tiens à le redire ici: nous n'avons aucune sympathie pour des valets politiques qui se font humilier aujourd'hui par leur maître. L'establishment politique et les médias en font trop. Au lieu de parler de la vie quotidienne des populations, ils nous inonde avec leurs affaires de courtisanerie. Nous préférons savoir comment les populations des quatre régions de la Guinée arrivent à s'en sortir et quels sont les actions posées par le gouvernement pour remettre le pays sur les pieds. Le reste ne nous concerne pas.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Politique-Guinée