Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guinée - Abandon du Projet Simandou: Le peuple de Guinée vaut beaucoup plus que n'importe quel amas de fer

Depuis l'annonce faite par la compagnie Rio Tinto de freiner le projet Simandou, on a l'impression que les élites politiques et dirigeantes guinéennes sont en deuils. Je ne suis pas le genre d'analyste qui, à tout bout de champ, prétend l'avoir prévenu depuis longtemps. Mais il faut reconnaître que dès le début je n'ai jamais cessé de dénoncer le manque de réalisme du Président Alpha Condé quant au méga-projet de Simandou. Énormément de temps, d'efforts, de conflits et d'investissement ont été englouti dans ce projet pour arriver à la situation de blocage totale que nous connaissons aujourd'hui. Dans les prochains jours, nous publierons une analyse complète sur l'échec du projet Simandou et sur les leçons à tirer pour la Guinée.

Mais aujourd'hui, j'ai envie de dire "Ouff, Simandou est mort". Je n'ai jamais cessé d'appeler le Président Alpha Condé au réalisme. Cette histoire de construire un chemin de fer qui part de N'Zérékoré à Conakry vers un port en eau profonde alors que les urgences sociales sont ailleurs ne fait aucun sens en Guinée. Personne ne va construire ce chemin de fer pour la Guinée. C'est avec notre matière grise, nos bras et sur la sueurs de nos fronts que nous construirons la Guinée. La matière grise du peuple de Guinée vaut largement plus que n'importe quel amas de fer. Il faut en tirer toutes les conséquences, retrousser nos manches et nous mettre au travail.

Il ne s'agit pas de dire "Simandou est mort, vive la bauxite" comme semble le faire le gouvernement aujourd'hui. Mais plutôt, il s'agit de dire "Simandou est mort, et c'est une formidable opportunité pour le secteur agricole et le secteur privé Guinéen". Il faut mobiliser les moyens pour permettre à nos petites et moyennes entreprises de produire et de créer de la valeur ajoutée. Il faut mettre fin à la corruption et faire de la Guinée un pays attractif pour les investissements directs étrangers. C'est seulement ainsi que nous réussirons à créer des emplois et à ramener de la compétitivité dans l'économie Guinéenne. C'est là toute la clé du succès économique de notre pays. La paresse n'apportera rien, absolument rien, à la Guinée et il est plus que jamais le moment de s'en rendre compte.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Société-Guinée