Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Radio-Canada / « Imitons mère Teresa », dit le pape François après l'avoir déclarée sainte

Mère Teresa, qui a consacré sa vie aux plus pauvres, a été déclarée sainte dimanche par le pape François sur la place Saint-Pierre de Rome devant une foule de plus de 100 000 pèlerins.

Lors de la messe de canonisation, à laquelle ont pris part une douzaine de chefs d'État, le prêtre a décrété que mère Teresa serait dorénavant vénérée en tant que sainte par toute l'Église.

Elle rejoint ainsi les quelque 10 000 saints de l'Église catholique et sera inscrite au calendrier liturgique le 5 septembre, jour de sa mort.

« Qu'elle nous aide à comprendre toujours mieux que notre unique critère d'action est l'amour gratuit, libre de toute idéologie et de tout lien et offert à tous sans distinction de langue, de culture, de race ou de religion », a déclaré le pape pendant l'homélie.

Le pape François a rappelé de la lauréate du prix Nobel de la paix de 1979, dont le portrait géant était accroché sur la façade de la basilique, qu'« elle s'est dépensée dans la défense de la vie, en proclamant sans relâche que celui qui n'est pas encore né est le plus faible, le plus petit, le plus misérable ».

Les milliers de pèlerins présents sur la place Saint-Pierre de Rome ont longuement applaudi après que le pape eut terminé la cérémonie.

Des centaines de religieuses de la congrégation de mère Teresa ont assisté à la cérémonie, en compagnie de 1500 sans-abri, invités à l'événement par le pape François.

L'exemple de générosité qu'elle laisse en héritage au monde entier a poussé Massimiliano D'Aniello, un lycéen italien de 17 ans, à arriver parmi les premiers sur place.

« Tout ce qu'elle a fait a servi d'exemple pour le monde entier. Elle a montré que nous ne pouvons pas tous tout faire, mais que de petits gestes faits avec tellement d'amour sont importants. »

L'œuvre de celle qui a été surnommée la sainte des bidonvilles de Calcutta s'inscrit nettement dans la volonté du pape argentin de servir les pauvres et les démunis.

D'ailleurs, à la fin de la cérémonie, le pape a offert un déjeuner à 1500 personnes défavorisées, dont la congrégation fondée par la religieuse, les Missionnaires de la Charité.

Imitons mère Teresa qui a laissé les œuvres de miséricorde guider sa vie, traçant le chemin vers la sainteté.

Des cérémonies ont également lieu à Skopje, la capitale de la Macédoine actuelle où mère Teresa est née et est entrée dans les ordres à l'âge de 16 ans.

À Calcutta, où les premières missions de l'ordre des Missionnaires de la Charité ont été créées en 1952, des prières et des débats lui sont également consacrés.

Deux miracles

Pour accéder au rang de sainte, au moins deux miracles devaient lui être attribués. Mère Teresa est créditée d'avoir guéri une Indienne atteinte du cancer de l'estomac, en rémission en 1998, un an après la mort de la religieuse, puis un Brésilien souffrant d'une infection cérébrale, déclaré guéri en 2008.

Mère Teresa n'a cependant pas échappé aux critiques, certains lui reprochant de n'avoir pas prodigué de soins palliatifs aux malades en phase terminale et de ne pas avoir combattu les causes de la pauvreté. Il lui a aussi été reproché d'avoir converti les démunis au christianisme, une allégation démentie par son ordre.

Mais elle bénéficie d'une image de sainteté auprès de nombreux catholiques, et le défunt pape Jean Paul II a ouvert la voie à sa canonisation deux ans seulement après sa mort, quand il en faut habituellement cinq, avant de la béatifier en 2003.

Mère Teresa est née en 1910 au sein d'une famille albanaise vivant en Macédoine, qui appartenait à l'Empire ottoman. Elle s'est éteinte en 1997 à l'âge de 87 ans.

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2016/09/04/001-canonisation-mere-teresa-pape-francois-place-saint-pierre-vatican.shtml

Tag(s) : #International