Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mesdames et messieurs,

Tout au long des deux dernières semaines, comme à chaque année, la LDRG a pris le temps de rappeler la Vérité qui sous-tend toutes les problématiques que rencontre notre nation depuis la clôture de la période de transition. Cette Vérité est que : « après avoir rédigé à huis-clos une constitution inconnue du peuple, l’ensemble des acteurs politiques guinéens ont fait décréter par un général d’armée putschiste leur constitution contre le peuple. Au bout du compte, il s’est avéré que leur constitution ne tient aucunement compte du sacrifice des jeunes de Juin 2006 et de Janvier 2007 qui avaient bravé, mains nues, les canons et les chars du régime militaire pour réclamer l’indépendance de notre système Judiciaire, la bonne gouvernance, et la fin de la corruption. Il s’est avéré que, en plus de son incohérence, leur constitution favorise plutôt la continuité de régimes oppressifs où les politiquement, économiquement et militairement forts restent au-dessus des lois ».

 

Mesdames et messieurs,

Qu’on veuille l’entendre ou pas, mais c’est bien celle-là la seule Vérité qui vaille aujourd’hui. Voilà le commencement. N’allez pas chercher ailleurs le nœud gordien des problématiques que rencontre notre nation. Les heures qui s’écoulent et le temps qui passe ne pourront jamais faire oublier cette Vérité et absoudre cette faute originelle. Toutes tentatives de trouver des solutions aux problèmes que rencontrent notre nation, sans commencer par rétablir cette Vérité et rectifier le tir, sont vouées à l’échec. Depuis qu’elle a été décrété, nous avons toutes et tous eu l’occasion d’observer l’évolution de la situation en Guinée : est-ce que leur constitution a ramené la stabilité dans notre pays? Est-ce qu’elle a mis fin à la violence politique? Est-ce qu’elle a établi l’indépendance de notre système judiciaire? Est-ce qu’elle a ancrée la bonne gouvernance et la fin de la corruption? Est-ce que vraiment la Guinée avance au bénéfice de tous? Bien sûre que non! Le manque de cohérence et de légitimité de leur constitution fait d’ailleurs en sorte que le pays est dirigé à coups d’ententes politiciennes : des accords politiques écrits entre quelques copains sont aujourd’hui plus forts que leur constitution. Donc, il ne faut jamais cesser de rappeler cette Vérité car c’est seulement en rectifiant le tir là où la faute a été commise que le pays reprendra le chemin de la stabilité et du progrès socioéconomique.

 

Mesdames et messieurs,

Au cours des deux dernières semaines, nous avons aussi rappelé que, certes la majorité bien-pensante en Guinée fait le faux-semblant de s’accommoder de cette réalité, mais il y a aussi des Citoyens guinéens qui refusent ce sens de l’histoire. Dès les premières heures de la transition, en Décembre 2008, nous avons refusé d’aller dans ce sens de l’histoire car justement, nous avons en nous l’esprit du peuple de Juin 2006 et de Janvier 2007, de même que les grandes lignes des Concertations nationales de mars 2006. Non seulement nous avons refusé à l’époque de reconnaitre leur constitution rédigée à huis-clos, mais de plus, depuis lors, nous n’avons pas cessé de lutter pour l’abolition des lois oppressives décrétées contre nous, nous le peuple de Guinée. En tant que Président de la LDRG, à ce jour, j’ai consenti 34 longues journées de jeûne, j’ai réalisé 208 km de marche pénible, et j’ai récolté 1271 vaillants signataires pour la Pétition. J’ai consenti ce sacrifice pour exprimer à la fois notre refus et notre rejet des lois oppressives décrétées contre nous. Ils ont décrété des lois oppressives contre le Peuple, nous nous sommes indignés, mais nous ne nous sommes pas résignés. La lutte continuera jusqu’à l’abolition de ces lois oppressives décrétées contre le Peuple sur nos terres de Guinée.

 

Mesdames et messieurs,

Étant donné que le refus et le rejet ne suffisent pas pour faire un meilleur monde, alors au cours des deux dernières semaines, nous avons aussi procédé à un exercice démocratique dénommé le Référendum Électronique sur le Projet Nouvelle République. Le Projet Nouvelle République est le projet d’une Nouvelle Constitution reflétant les aspirations démocratiques du peuple de Juin 2006, de Janvier 2007, et de toute une Génération de guinéennes et guinéens. Le Référendum électronique consiste à consulter, de manière transparente, les Citoyens que vous êtes sur le contenu du Projet Nouvelle République. Voilà l’exercice auquel les acteurs politiques guinéens furent incapables au cours de la période de transition. Avec ce Référendum électronique, non seulement nous donnons une bonne leçon à celles et ceux qui ont trahi la nation durant la transition, mais aussi et surtout, nous nous apprêtons pour le jour du grand Changement qui s’annonce en Guinée. Le moment venu, nous devons être prêt et capable de déployer cet exercice à l’échelle nationale afin de se rassurer que, non seulement la Nouvelle Constitution de la Guinée soi profondément légitime, mais de plus, qu’elle incarne les intérêts et les aspirations de toute la nation. Notre Constitution devra alors être un facteur qui uni toute la nation. À l’occasion de la Journée nationale du refus et du rejet, je tiens donc à partager avec vous les résultats du Référendum électronique sur quelques idées du Projet Nouvelle République. Chacun interprètera les résultats à sa guise :

 

Rubrique 1 – La Protection de l’environnement : Les résultats

 

Rubrique 2 – Les Candidatures indépendantes et l’indépendance des agents de l’État : Les résultats

 

Rubrique 3 – Le Partage du pouvoir : Les résultats

 

Rubrique 4 – Intégrité des agents publics et lutte contre la corruption : Les résultats

 

Mesdames et messieurs,

À l’occasion de cette journée très symbolique de la lutte citoyenne que nous menons pour une Nouvelle République moderne, juste, équitable et sans abus de pouvoir, il ne me reste plus qu’à partager avec vous l’acte dont je suis le plus fier dans cette lutte. Cet acte est surtout un message adressé à toutes celles et tous ceux qui continuent à croire que rien ne changera et que le Peuple de Guinée se laissera abusé pour toujours. Je vous envoi donc en réponse cette courte vidéo de 1 minute. C’est une vidéo qui témoigne de mon arrivé à la représentation diplomatique de la Guinée à Ottawa au bout du 208ème Km de marche contre les abus de pouvoir. C’est aussi une vidéo qui montre un Citoyen déchirer et piétiner en directe les lois oppressives dictées et décrétées contre lui et son peuple. Je vous invite donc à visionner cette vidéo sur ce lien :

 

Vidéo : Déchirer et piétiner les lois oppressives dictées et décrétées contre mon peuple.

 

Mesdames et messieurs,

Je vous invite à visionner la vidéo et à méditer. Je vous appel surtout à l’unisson. La Vérité reste la vérité, et elle triomphera pour toujours. Nous connaissons la Vérité sur la situation du notre pays. Nous connaissons le remède. Vous voyez des concitoyens en lutte pour rétablir la Vérité et rectifier le tir. Je vous invite à vous joindre au Mouvement.

 

« ENSEMBLE, TOUT DEVIENT POSSIBLE! »

 

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

13 Mai - Guinée : « Les Résultats du Référendum électronique sur le Projet Nouvelle République »
Tag(s) : #Evènements-LDRG, #Société-Guinée, #Politique-Guinée, #Guinée