Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques jours, mis en difficulté par rapport à leur propre bilan indéfendable, les vieux politiciens activent les anciens réflexes en orientant à nouveau le débat sur des questions ethniques. Il n'est désormais question que des prétendus 700 ou 900 cadres peuls virés par le Président Alpha Condé. Et lorsque ces propos viennent du Vice-président d'une formation politique qui aspire diriger le pays, alors c'est une grande honte.

C'est une grande honte parce qu'en affirmant de tels propos, les extrémistes ethnocentristes cherchent à mobiliser leur base politique pour une marche politique non justifiée. Ils confirment ainsi de facto que leur formation politique s'identifie avant tout à une communauté ethnique. Ce qui est non seulement dangereux pour l'unité nationale, mais aussi, non-républicain. La LDRG condamne ces propos avec la dernière énergie et nous invitons le Président de l'UFDG à en faire autant.

Il n'est pas dit qu'il n'existe pas de discrimination avec le gouvernement actuel. Mais un responsable politique sérieux doit choisir ces éléments de langage et poser la question de manière à trouver des solutions. Les populations sont surtout intéressées sur ce que ferait l'UFDG pour ne plus qu'il y ait de discrimination dans l'administration publique. Nous, au sein de la LDRG, nous avons des propositions et des solutions, notamment la création de la Commission indépendante de la fonction publique dont la principale mission sera de procéder exclusivement au recrutement des agents publics pour les différents départements publics; tout en veillant au respect des grands équilibres de représentativité nationale. Qu'est-ce que l'UFDG propose?

Je l'ai déjà dit par le passé et je souhaite le répéter ici afin que ça soi assez claire: la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée (LDRG) n'a pas besoin du soutien des extrémistes ethnocentristes. Nous sommes un Mouvement politique qui est fondé sur l'amour d'autrui, la fraternité nationale et le respect de la diversité. Nous croyons au mélange des communautés. Nous souhaitons diriger le pays au nom de l'ensemble de la nation et pour l'ensemble de la nation. 

Malheureusement, les vieux politiciens ne sont pas capables de se débarrasser aussi nettement que nous des extrémistes ethnocentristes au sein de leurs partis. Voilà pourquoi la nation est divisée. Voilà pourquoi ils ne peuvent pas unir la nation. Et voilà pourquoi je vous invite à vous joindre à la LDRG qui représente aujourd'hui la seule véritable solution pour la quiétude au sein de notre nation.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

LDRG - Vie politique en Guinée: les vieux politiciens pourrissent à nouveau les Débats avec la question ethnique
Tag(s) : #Politique-Guinée, #Guinée