Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par le biais de diplomates sud-coréens, Kim Jong-un a proposé à Donald Trump de le rencontrer, ce que le président américain a accepté, jeudi 8 mars, d'après des responsables sud-coréens en viste à Washington. Si la rencontre, qui pourrait être organisée d'ici le mois de mai, a lieu, il s'agirait de la première entre dirigeants des deux pays. Kim Jong-un s'est également engagé à suspendre les essais nucléaires et les tirs de missiles nord-coréen.

Kim Jong-un a proposé une rencontre à Donald Trump, a annoncé ce jeudi, Chung Eui-yong, depuis Washington où ce haut-responsable sud-coréen a remis l'invitation au président des Etats-Unis. Invitation acceptée par la Maison Blanche, ce qui ouvre la voie à une possible toute première rencontre entre des dirigeants américains et nord-coréens. Elle pourraît être organisée d'ici au mois de mai.

Faite à la Maison Blanche, cette annonce fait suite à des pourparlers entre Pyongyang et Séoul, initiés par le président sud-coréen Moon Jae-in, partisan d'un abaissement des tensions entre les deux Etats. Chung Eui-yong a d'ailleurs fait part de ces annonces à l'issue d'une entrevue avec des reponsables de la Maison blanche, au cours de laquelle il les a infomés des dernières discussions entre la Corée du Sud et la Corée du Nord.

Arrêt des essais nucléaires

Pour permettre sa rencontre avec Donald Trump, le leader nord-coréen s'est également engagé à oeuvrer à la « dénucléarisation » de la péninsule coréenne et a promis de s'abstenir « de tout nouveau test nucléaire ou de missile », conditions exigées par les autorités américaines avant d'engager toutes négociations importantes.

Malgré ces annonces, Washington a confirmé qu'il n'y aurait pas de levée des sanctions imposées par les Etats-Unis à la Corée du Nord.

Source: http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180309-donald-trump-kim-jong-declarent-prets-une-rencontre-historique

Tag(s) : #International