Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prenant acte du refus catégorique de Alpha Condé et son régime d’accepter une quelconque médiation régionale malgré les offres faites par la CEDEAO/UA/ONU d’une part, et la disponibilité de l’Opposition guinéenne d’autre part; Prenant acte de l’insistance de Alpha Condé et son régime à perpétrer un coup d’État constitutionnel en Guinée en dépit des 140 morts et des mises en garde de la communauté internationale (Union Européenne, États-Unis, France, ONU, OIF, Union Africaine et CEDEAO); Prenant acte de l’intention de Alpha Condé et son régime de suspendre les connections internet en Guinée le 21 et 22 mars 2020 afin de réprimer à huis-clos l’opposition sociopolitique à son projet de coup d’État constitutionnel :

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée (LDRG), conformément à la lutte que nous menons depuis une décennie pour le progrès démocratique en Guinée, invite la communauté internationale à :

  • Ne pas reconnaître les résultats issus de l’éventuel double scrutin en Guinée;
  • Suspendre la Guinée des instances de l’ONU, de l’OIF, de l’Union Africaine et de la CEDEAO;
  • Suspendre toute aide financière et budgétaire directe envers le gouvernement guinéen;
  • Imposer un embargo sur le matériel de police et le matériel militaire à destination de la Guinée; 
  • Dépêcher une mission d’enquête internationale pour élucider les crimes commis depuis l’avènement de ce régime en 2010;
  • Exiger le retour à l’ordre constitutionnel d’avant le 22 mars 2020 en Guinée; et
  • Exiger l’élaboration d’un fichier électoral propre et des élections transparentes, équitables et inclusives en Guinée.

Considérant le martyre que subi les forces sociopolitiques guinéennes, notamment le FNDC et les centrales syndicales, en lutte pacifique contre les dérives dictatoriales de Alpha Condé et son régime; Considérant le droit universel et constitutionnel du peuple de Guinée à résister contre l’oppression; Considérant le renoncement de Alpha Condé et son régime à leur devoir de protéger les populations guinéennes face à la menace de la pandémie du COVID-19; et Constatant le défaut total de légitimité de Alpha Condé et son régime à représenter et défendre les intérêts de la nation guinéenne :

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée (LDRG), conformément à la lutte que nous menons depuis une décennie pour le progrès démocratique en Guinée, se hisse à la hauteur de la crise sociopolitique en Guinée pour PROPOSER un Gouvernement transitoire d’Union nationale. Ce Gouvernement transitoire d’Union nationale est composé des 8 personnalités ci-après :

  1. Mr Abdourahmane Sano, Coordonnateur du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC);
  2. Mr Aboubacar Soumah, Secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG);
  3. Mr Aliou Barry, Président de l’Observatoire National des Droits de l’Homme en Guinée;
  4. Mme Hadja Aicha Bah, ex-Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire;
  5. Mr Lancinè Kaba, Professeur l’Université Carnegie Mellon à Doha; 
  6. Mr Bah Oury, ex-Ministre de la Réconciliation Nationale et Président de l’UDD;
  7. Mr Faya Milimono, Président du Bloc Libéral; et
  8. Me Mohamed Traoré, Avocat membre du Collectif d’avocats constitué par le FNDC.

La mission de ce Gouvernement transitoire d’Union nationale sera fondamentalement d’incarner les intérêts de la nation guinéenne, de dénier toute légitimité nationale et internationale à Alpha Condé et son régime, et de canaliser les efforts nationaux et internationaux pour soutenir le Mouvement syndicale et le FNDC en vue de l’avènement d’une transition salutaire en Guinée. Ce Gouvernement transitoire d’Union nationale devra être le seul représentant légitime de la nation guinéenne à partir du 22 Mars 2020. Et il devra s’organiser pour être le seul interlocuteur légitime vis-à-vis de la communauté internationale. La mission et la composition de ce Gouvernement transitoire d’Union Nationale prendra fin le jour de l’avènement effective de la transition en Guinée (le départ de Alpha Condé et son régime). Lorsque la transition s’ouvrira effectivement, ce Gouvernement transitoire pourra être élargi afin de répondre au mandat et aux 6 missions de la Feuille de route pour une Transition salutaire en Guinée. Pour connaître le mandat et les 6 missions de la Feuille de route pour une transition salutaire en Guinée, suivez ce lien : Feuille de route de la transition.

Nous tenons à souligner que le consentement à priori des 8 personnalités cités plus haut n’a pas été sollicité avant la publication de cette déclaration. Seule la responsabilité de la LDRG est engagée dans la publication de cette liste. Et nous sommes prêts à en assumer toutes les conséquences. Cependant, face à l’inertie et au cul-de-sac auquel se retrouve la résistance face au régime criminel de Alpha Condé, il faut de l’audace et des initiatives de ce genre pour offrir de nouvelles avenues. Chacune des 8 personnalités cités peut donc considérer ceci comme un appel à prendre d’avantages de responsabilités face à la crise que traverse notre pays. Ils peuvent faire le choix d’ignorer cet appel ou d’essayer d’agir ensemble selon leur âme et conscience pour ne plus jamais laisser le dernier mot à la dictature. C’est une bataille de légitimité qui s’engage. Offrons immédiatement une alternative face au régime criminel de Alpha Condé. La communauté internationale est prête à nous accompagner, mais elle ne peut aller plus loin que si nous montrons de l’audace. Il nous faut de l’audace! C’est le moment de taire nos egos. Nous sollicitons le soutien de l’ensemble de la nation à ce Gouvernement transitoire d’Union nationale pour mener à bien sa mission. C’est en leur exprimant ouvertement notre soutien qu’ils entendront l’appel de la nation.

Mamadou Oury Diallo

Président de la LDRG

Tag(s) : #Africa, #Afrique, #Guinée, #Afrique de l'Ouest, #Politique-Guinée