Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au lendemain de la journée de jeûne organisée par la LDRG en guise de commémoration des innocentes victimes de la répression du régime ethno-fasciste de Alpha Condé, c’est avec une grande satisfaction que nous accueillons la déclaration des États-Unis, à travers son Ambassade en Guinée, sur la situation sociopolitique en Guinée.

De cette déclaration, la LDRG salue la réaffirmation des États-Unis de son attachement à :

•    Des transitions démocratiques et régulières de pouvoir;
•    Des institutions fortes;
•    Plus de participation citoyenne dans le processus politique; et
•    Moins de corruption.

De même, nous saluons encore plus fort la réaffirmation sans aucune ambiguïté par les États-Unis de la nécessité pour les autorités guinéennes de « finaliser les enquêtes sur tous les cas de morts liés aux manifestations, de manière transparente et crédible, et à tenir pour responsables tous ceux qui s’avèreront impliqués ». Le communiqué des États-Unis conclu en soulignant que la justice sur ces cas de morts liés aux manifestations est « primordiale pour instaurer la réconciliation et mettre fin aux schémas de violence ».

Autant nous saluons cette déclaration sans ambigüité, autant, au bout de cette 38ème journée de jeûne, nous exhortons les États-Unis et les partenaires traditionnels de la Guinée à passer à l'étape des sanctions ciblées envers Alpha Condé et son régime. L’Acte d’accusation contre ce régime est suffisamment fort, documenté et inquiétant pour franchir le cap des sanctions. À ce stade de la crise politique dans le pays, seules des sanctions ciblées fortes peuvent amener Alpha Condé et son régime à revenir à la raison. Non seulement des sanctions ciblées permettront de sauver des vies, mais de plus, elles contribueront à une sortie de crise pacifique en Guinée. Nous ne pouvons plus attendre. C’est le moment d’agir au nom de la responsabilité d’intervenir et de la nécessité de sauvegarder la paix et la stabilité en Guinée et dans la sous-région.

Mamadou Oury Diallo
Le Président

Tag(s) : #Guinée, #Guinée-Politique, #Guinée-Justice, #Afrique de l'Ouest, #Afrique