Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la lecture du bulletin "Africa Briefing N° 58" de International Crisis Group paru le 05 mars 2009 à Bruxelles, lequel bulletin se rapporte à la transition encours en Guinée, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée réaffirme la non crédibilité et la non légitimité de toute transition militaire en République de Guinée.

Ce bulletin de International Crisis Group exprime largement et clairement les dangers que fait peser une transition militaire aux élans de centralisation de pouvoir, d'arbitraire judiciaire, d'intimidation armée, de division ethnique et de clanisme militaire dans un décor de crise socioéconomique interne et externe aiguë.

De ce bulletin, nous retiendrons principalement la recommandation faites par International Crisis Group, expert dans la prévention des conflits, de la nécessité pour la communauté internationale et les forces vives guinéennes d'exiger que le départ du CNDD soi effectif d'ici la fin du quatrième trimestre 2009, et que ce départ soi absolument indépendant du calendrier électoral de la transition en cours.

« Cela revient à transférer sans délais la gestion de la transition démocratique guinéenne à des structures neutres, crédibles et légitimes comme exprimées dans la feuille de route des concertations nationales de mars 2006 ».

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, tout en appuyant les recommandations faites par International Crisis Group, lesquelles recommandations incluent l'accentuation des sanctions internationales contre la junte guinéenne, invite l'ensemble des guinéennes et guinéens à se rendre à l'évidence que ce ne sont pas les discours télévisés populistes qui réconcilieront les Guinéens avec leur histoire, qui jetteront les bases d'une démocratie équitable et moderne, qui sauvegarderont les droits des citoyens, et encore moins, qui redémarrera la machine économique en Guinée.

Nous n'avons plus le droit d'attendre ni d'espérer quoique ce soi de quiconque; après 24 années se sont encore des forces armées qui sont au pouvoir. Il est l'heure et l'occasion de rappeler une bonne fois pour toutes aux forces armées guinéennes qu'elles ne sont investies d'aucun pouvoir d'intervenir dans la vie politique et de surcroît de s'autoproclamer président de peuple de Guinée. 

« Le CNDD a encore une chance d'occuper toute la place d'honneur d'hommes d'Etat dans l'histoire de la République de Guinée », ils ne leur restent plus qu'à convoquer d'ici la fin du quatrième trimestre 2009 des concertations nationales :

 

·        Pour désigner un président consensuel, chef du gouvernement, moralement respecté et compétent pour conduire la transition démocratique et organiser des élections transparentes et crédibles.

·        Pour composer un gouvernement d'Union nationale compétent pour encadrer la réconciliation des guinéens et lancer les multiples reformes administratives et socioéconomiques.

·        Pour mettre en place une CENI avec des responsabilités accrues et de nouveaux responsables, tout en examinant la présence d'observateurs sous-régionaux et internationaux pour suivre l'évolution du processus électoral.

·        Pour faire les états généraux de la Défense nationale, définir consensuellement le nouveau statut de l'armée, ainsi que de la police et de la gendarmerie, dans la vie démocratique guinéenne.

·        Pour désigner un Conseil législatif d'Union national pour tracer les contours d'une troisième république consociative, où la séparation des pouvoirs sera nette avec des contre-pouvoirs évident et compris par chaque citoyen guinéen.

·        Pour composer un conseil d'Etat, une cour constitutionnelle et une cour de cassation exceptionnelle pour la période de la transition, afin de donner suite aux interpellations dans la lutte contre la drogue, pour situer les responsabilités par rapport aux répressions militaires et aux rapports d'audits sur la gestion des 24 dernières années des différents gouvernants qui ce sont succédés aux commandes.

·        Pour créer un puissant organe de lutte contre la corruption composé de personnes apolitiques intègres et appuyés par des institutions extérieures disposant de l'expertise. Lequel organe sera non seulement constitutionnalisé, mais de plus, indépendant du pouvoir exécutif et rattaché au pouvoir judiciaire.

·        Puis, enclencher la transition en démissionnant volontairement de son autoproclamation pour se mettre au service d'une justice indépendante et impartiale à la recherche transparente de la vérité.

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée croît que la porte de sortie honorable et d'entrée glorieuse dans l'histoire est ainsi toute tracée pour le CNDD en mettant toute son énergie au service de la justice guinéenne. Par ailleurs, nous tenons à rappeler encore une fois à l'ensemble de nos compatriotes que les précédentes recommandations sont dérivées de la feuille de route des Concertations nationales de mars 2006.

En attendant, fidèle à nos principes démocrates et à nos valeurs de neutralité politique, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée refuse catégoriquement toute redistribution de carte sous la tutelle de forces armées; nous ne cautionnerons plus jamais un régime militaire en Guinée, encore mois un gouvernement sortant d'une quelconque transition militaire.

Nous profitons du 3ème anniversaire des Concertations nationales de mars 2006 pour lancer notre deuxième campagne « STOP AU KAKI » pour réhabiliter les recommandations de ces concertations nationales et exprimer notre profond désaccord de toute transition qui privilégierait la loi de la force à la Force de la Loi.

Nous invitons ainsi les démocrates convaincus, la société civile guinéenne et l'ensemble de nos compatriotes, de l'Intérieur comme de l'extérieur, non seulement à tenir compte du bulletin de International Crisis Group, mais de plus à se joindre à nous le 20 mars 2009 pour dire: « 24 années c'est assez, STOP AU KAKI »

 

"Diversité, Loi, Liberté"

 

« L’amour de la Démocratie est celui de l’égalité » Montesquieu

 

Mamadou Oury Diallo, Canada

Président de la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée

Tag(s) : #Transition-Guinée