Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suite au communiqué du 4 juillet du CNDD portant sur la volonté de l'autorité militaire à faire la lumière sur la gestion publique des 24 dernières années en Guinée, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée accueille avec beaucoup d'espoir cette décision certainement impopulaire dans certains milieux influents à Conakry, mais nécessaire.

La question des audits de la gestion publique des 24 dernières années en Guinée est certainement l'un des sujets les plus sensibles en cette période critique de notre histoire.

• Cette question des audits est sensible dans la mesure où toute une génération de guinéennes et guinéens a vue son avenir, non seulement complètement brisé du fait de la médiocrité et des détournements des fonds publics, mais de plus, encore aujourd'hui, chaque citoyen guinéen continu à payer la facture de ces même détournements en « service de la dette de l'État » et en « perte continue de pouvoir d'achat (inflation) ».

• Cette question des audits est également sensible dans la mesure où elle concerne les milieux les plus influents de Conakry, à tel point que la réalisation de ces audits provoquera des tensions et connaîtra sans nul doute des heurts pouvant ternir la crédibilité des opérations.

Ainsi, pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, cette question des audits soulèvent un certain nombre de susceptibilités qui se manifeste en ces points :

1-Des initiateurs des opérations d'audit : la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, ainsi que l'ensemble des populations guinéennes, serait encore plus rassurée de la bonne foi du CNDD dans ces opérations d'audits si la cure n'épargne ni même l'autorité militaire en question. A cet effet, le fait d'étendre les audits jusqu'au 6 premiers mois de gestion du CNDD est un élément significatif à nos yeux.

2-Des auditeurs : pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, en dépit de la confiance que nous accordons aux cabinets d'audits en Guinée, cependant, l'importance des enjeux dictent l'intervention de cabinets internationaux ayant déjà une expertise dans ce cas de situation. A cet effet également, le fait d'étendre l'offre aux cabinets internationaux est un élément significatif à nos yeux. Le choix des cabinets d'audits nous édifiera encore plus sur la bonne fois du CNDD.

3-Des audités : pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, tous les départements et tous les acteurs audités doivent bénéficier de la présomption d'innocence, et disposer de tous leurs droits et libertés fondamentales tant que le fait contraire n'a pas été prouvé. De même, nous seront certainement plus rassuré si, comme indiqué dans le communiqué du 4 juillet, tous les chefs de gouvernements des 24 dernières années y passaient sans exception. A cet effet, le déroulement des opérations d'audit nous édifieront mieux.

4-De la transparence des opérations: pour une question de transparence et de crédibilité, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée souhaite qu'il y ait un bulletin hebdomadaire ou mensuel pour informer les populations guinéennes de l'état d'avancement et des problèmes rencontrés durant les opérations d'audits.

5-Des mesures d'accompagnement : pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, ces opérations d'audits n'auraient aucun sens si elles ne sont pas accompagnées par une véritable reforme du système judiciaire, afin de doter la Justice guinéenne de l'indépendance et de tous les moyens nécessaires lui permettant de jouer le rôle qui est le sien suite aux rapports définitifs des audits.

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, tout en ne reconnaissant point de régime militaire en Guinée, apporte son soutient à cette initiative des autorités militaires guinéennes.

Cependant, notre soutient à cette initiative évoluera en fonction de la neutralité adoptés par le CNDD dans cette opération, de sa faculté à lever toutes les susceptibilités soulevées précédemment, et surtout de sa volonté d'organiser d'ici fin décembre 2009 des Concertations nationales pour mettre en place des structures d'union nationales, consensuelles et compétentes pouvant conduire la transition démocratique guinéenne.

                                                                                   « Diversité, Loi, Liberté »

Tag(s) : #Société-Guinée