Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guinéennes et guinéens, par le referendum du 28 septembre 1958, le peuple de Guinée a largement exprimé son aspiration à la liberté, à la dignité et à la prospérité. Cependant, depuis cette date, parce que l'exercice d'autogouvernance demande d'énormes sacrifices, le peuple de Guinée a fait les frais de toutes sortes d'exactions, de répressions, d'abus, d'injustice et de mauvaises décisions.

Encore aujourd'hui, contrairement à l'aspiration populaire de tourner définitivement la page de la médiocratie et de l'anarchie, symbolisée par les évènements de juin 2006 et de janvier 2007 en Guinée, des forces négatives qui ont largement profité du régime militaire précédent par des pillages flagrants cherchent encore à perpétuer la même logique de gouvernance : celle de « la Loi de la force, du népotisme, du clientélisme et de la médiocratie »

Ainsi, en cette époque critique de notre histoire, deux logiques s'opposent dans l'environnement sociopolitique guinéen aujourd'hui :

• D'une part, ceux qui croient qu'il suffit de résumer la Transition démocratique guinéenne à une simple organisation d'élections. Ceux-là sont majoritairement des ex-dignitaires du régime militaire très corrompu et médiocre du Général Lansana Conté. Leur gestion durant les 24 dernières se traduit par une formidable régression socioéconomique, symbolisée par la dette phénoménale qui a crevé l'avenir de notre génération, et dont l'État guinéen peine encore aujourd'hui à rembourser.

• D'autre part, ceux qui croient que la Transition Démocratique est l'occasion de mettre toutes les cartes sur table et de redéfinir les nouvelles règles du jeu démocratique en Guinée pour ne plus que les dérives des clinquantes dernières années se reproduisent. Ceux-là sont ceux qui font de « l'Organisation d'une Concertations Nationales une priorité de la transition démocratique Guinéenne »

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée fait partie de cette deuxième catégorie. Cependant, il faudrait bien nous distinguer de ceux qui font de 2010 une obsession et une chanson.

Cette pétition-ci que nous vous soumettons aujourd'hui est une vision de la Transition Démocratique Guinéenne que chacun de nous est appelé à défendre jusqu'à la dernière minute.

L'objectif de la pétition est de rassembler 500 milles signatures avant le 1er novembre 2009 afin de l'opposer aux forces négatives et de l'imposer comme moyen de sortir définitivement la Guinée ainsi que ses populations de l'obscurantisme.

Cette feuille de route que nous défendons concerne 9 propositions concrètes : tour d'abord, il s'agit d'appeler des Concertations Nationales d'ici fin décembre 2009 pour :

1-Désigner un Président Consensuel, chef du gouvernement, moralement respecté et compétent pour conduire la Transition Démocratique, et organiser des élections transparentes et crédibles.

2-Définir le CNDD comme un Organe de Surveillance Apolitique des Forces Armées guinéennes (OSAFA). Cet organe partagera le pouvoir de commandement des forces armées avec le chef de l'État et veillera à ce que les décisions d'ordre militaire soient dénuées de toute teinte politicienne.

3-Composer un gouvernement d'Union Nationale compétent afin d'encadrer la réconciliation des guinéens et lancer les multiples reformes administratives et socioéconomiques.

4-Mettre en place une CENI avec des responsabilités accrues et de nouveaux responsables, tout en examinant la présence d'observateurs sous-régionaux et internationaux pour suivre l'évolution du processus électoral de la Transition.

5-Faire les états généraux de la Défense nationale, définir de manière consensuelle le nouveau statut de l'armée, ainsi que de la police et de la gendarmerie, dans la vie démocratique guinéenne.

6-Désigner un Conseil législatif d'Union National afin de tracer les contours d'une Troisième République Consociative, où la séparation des pouvoirs sera nette avec des contre-pouvoirs évident et compris par chaque citoyen guinéen.

7-Composer un Conseil d'État, une Cour Constitutionnelle et une Cour de Cassation exceptionnelle pour la période de la transition, afin de donner suite aux interpellations dans la lutte contre la drogue, situer les responsabilités par rapport aux répressions militaires, et statuer sur les rapports d'audits concernant des différents gouvernants qui se sont succédés aux commandes ces dernières 25 années.

8-Créer un puissant organe de lutte contre la corruption composé de personnes apolitiques intègres et appuyés par des institutions extérieures disposant de l'expertise. Lequel organe sera non seulement constitutionnalisé, mais de plus, indépendant du pouvoir exécutif et rattaché au pouvoir judiciaire.

9-Doter la Guinée d'une Banque centrale autonome et indépendante du pouvoir exécutif. Laquelle Banque centrale aura une mission définie par l'Assemblée nationale et disposera d'un Gouverneur nommé, et qui ne peut être destitué, que par cette même Assemblée nationale.

Seulement par la suite, enclencher une Transition Démocratique d'un délai supplémentaire de 6 mois (jusqu'en juin 2010).

La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée reste convaincu que l'application intégrale de cette feuille de route donnera toute les chances à la Guinée de se réconcilier avec elle-même, de donner de la « Force à la Loi » et de jeter les bases solides d'un progrès socioéconomique fulgurant.

Cher(e)s compatriotes, nous vous invitons à adhérer en hommes et femmes libres à cette vision, et à défendre ensemble notre Transition Démocratique.

Une fois le cota de 500 milles signataires atteint, nous ferons parvenir cette Pétition à la Communauté Internationale, au Groupe de Contact International pour le Guinée ainsi qu'aux Pouvoirs publics guinéens.

Ce sera notre droit opposable à toute volonté de bafouage de cette transition hautement déterminante pour l'avenir de notre Nation. Les forces vives guinéennes ne peuvent en aucun cas détenir le monopole de la transition de l'ensemble des populations guinéennes. A nous, tous ensemble, d'imposer la volonté populaire.

Ainsi, pour éviter tous arrières pensés, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée exhorte ses cher(e)s compatriotes à réussir à se dépasser pour éviter que nos petits orgueils individuels, qui nous ont toujours empêché de nous Unir même quand l'intérêt supérieur de la nation nous l'a dicté, ne rompent cette vision et cet espoir de revoir notre Guinée, dans les mois et années avenir, plus grande que jamais.

Pour ce faire, nous invitons nos frères et sœurs, guinéennes et guinéens, à ne point prêter attention aux initiateurs de cette pétition, mais plutôt à la vision qu'elle comporte en elle. A cet effet, nous prions toute personne ayant lu cette pétition de la signer, de faire d'elle sa propre pétition, de la vulgariser auprès de sa famille, de ses proches ainsi que de l'ensemble de ses compatriotes.

La pétition sur ce lien, signez en bas de page : http://www.petitionduweb.com/Transition_en_Guinee___Priorite_aux_Concertations_Nationales-4343.html  

                                                                                         « Pouvoir au peuple »

Tag(s) : #Transition-Guinée