Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Très cher(e)s compatriotes, au moment où la transition prend des allures de bataille rangée entre pro et anti-chronogramme 2009, au moment où le venin politico-ethnique se fait nourrir au sein des populations guinéennes, c’est le moment précis choisi par la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée pour lancer cet appel à ses compatriotes : « revenons à l’essentiel. L’essentiel c’est d’abord l’intérêt de la Guinée et des populations guinéennes »

Arrêtons maintenant de nous tromper et de nous mentir à nous même. Jusque maintenant, les intérêts des populations guinéennes n’ont pas encore été pris en compte dans cette transition. Tout a été question de 2009 ou 2010 et de fichier électoral pour recenser le bétail qui se fera abattre dans d’éventuels conflits politico-éthiques.

Arrêtons maintenons de nous voiler la face. Il saute aux yeux de tout observateur que jusque maintenant ce sont les clans du régime défunt qui, dans un rapport de force, s’entredéchirent pour séduire le CNDD afin de constituer la prochaine dictature civilo-militaire de la Guinée. Nous savons tous qu’il ne suffit pas de dire aux CNDD d’organiser des élections et de rentrer dans les casernes. C’est un mensonge.

Il y a va de l’intérêt de notre démocratie de ne plus jamais fondre l’armée dernière la politique, notre propre expérience nous le rappel éloquemment. C’est pour cette raison que la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée croît fermement encore que le CNDD à un rôle majeur à jouer, non seulement au cours de cette période de transition, mais aussi après la période de transition.

Au cours de la période de transition : le CNDD doit appeler des Concertations nationales d’ici la fin de l’année et veiller à la mise en place d’institutions d’union nationale compétentes, afin de réviser les textes et conduire la Transition pour un délai supplémentaire de 6 mois (juin 2010).

Après la période de transition : le CNDD doit se convertir en un Organe de surveillance apolitique des forces armées (OSAFA) soumis à la Loi. Afin d’éviter tout conflit avec le chef des armées, qui demeurera le Chef de l’État élu démocratiquement, les attributions et le mode de fonctionnement de l’OSAFA seront constitutionnalisés lors de la révision des textes au cours la période de transition. Les attributions et le mode de fonctionnement de l’OSAFA sera le fruit des états généraux de la défense nationale qui réunira tous les officiers et cadres supérieurs de l’armée, afin de dialoguer et négocier sereinement sur le prix de la neutralité politique des forces armées dans notre prochaine république. L’OSAFA sera le gardien de la nouvelle Constitution de notre prochaine République, il veillera à faire respecter la discipline et l’autorité du chef de l’État au sein des troupes, mais surtout à ce que les décisions d’ordre militaire soient dénuées de toutes couleurs politiciennes.

Parallèlement aux états généraux de la défense nationale, et une fois le principe de l’OSAFA acquis, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée réitère la mise en œuvre des propositions contenues dans la Pétition pour une Transition Sereine et Réussie en Guinée:

• La constitutionnalisation d’un organe national indépendant de lutte contre la corruption.
• La définition d’une procédure de nomination parlementaire du gouverneur de la Banque centrale et la constitutionnalisation de l’indépendance de la Banque centrale par rapport au gouvernement.
• Plus de poids et d’indépendance pour le système judiciaire par rapport à l’Exécutif.
• Une caravane de réconciliation des populations guinéennes avec leur passé.
• Une CENI indépendante dans les faits.

Très cher(e)s compatriotes, l’essentiel est ceci : « ne plus connaître des situations où les forces armées tire sur les populations pour sauver le pouvoir d’un seul individu; ne plus connaître des niveaux de corruptions à battre le record mondial; et commencer à travailler pour le misérable peuple »

A cet effet, en tant que Président de la Ligue, je tiens à adresser un court message au CNDD ainsi qu’aux politiciens :

Au CNDD : La Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée est encore la seule force à ne plus reconnaître de régime militaire en Guinée. Cependant, après autant d’année dans ce qui a été le pouvoir en Guinée depuis 1984, nous sommes conscients que changer d’ordre socioéconomique ne sera pas naturel pour le corps militaire. Nous sommes aussi conscients qu’il ne suffit pas de dire aux militaires d’organiser des élections et de retourner dans les casernes. Cependant, nous sommes convaincus qu’il est temps que la Guinée redevienne une République Démocratique régie par la Loi et seulement par la Loi. Soit l’ordre changera par un affrontement ou par le dialogue serein. L’OSAFA est la voie du dialogue serein, le délai qui nous est donné pour exploiter cette voie est jusqu’à la fin de l’année. Nous osons espérer que la logique du dialogue l’emportera.

Aux politiciens : je tiens à les rassurer. Dormez tranquille, la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée n’est pas un parti politique et n’a aucune intention politicienne. Nous seulement nous ne soutenons pas des personnes ou des individus, mais de plus, nous ne sommes pas dans une logique de parti. Nous défendons des causes et des reformes, et cela, ayez confiance, nous le ferons jusqu’au dernier souffle. Nous soutiendrons toutes reformes qui cadre avec nos idéaux, d’où quelles viennent; mais nous combattrons aussi férocement tout acte qui ne cadre pas avec nos idéaux, d’où qu’ils viennent. Pour le moment il se trouve que vos intérêts ne sont pas les nôtres car, non seulement nous estimons qu’il y a bien des garde-fous à instaurer avant les élections, mais de plus, nous avons du mal à vous distinguer les uns des autres. Mais nous nous y retrouvons quand même grâce à la nouvelle chanson électorale «2009 ou 2010».

Très cher(e)s compatriotes, c’est justement pour nous guérir de la fatalité et attirer l’attention de la jeunesse guinéenne, ainsi que des populations guinéennes, sur l’urgente nécessité de nous débarrasser de toutes considérations partisanes afin de nous concentrer sur l’essentiel en cette période déterminante de notre histoire, que, au nom de la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, j’ai jugé nécessaire de poursuivre ma campagne de jeûne personnelle.

Ainsi, j’informe la jeunesse guinéenne que le vendredi 14 août 2009 sera ma 3ème journée de jeûne personnelle en guise de soutien aux 9 propositions de la Pétition pour une Transition Sereine et Réussie en Guinée. Je vous invite à signer cette pétition qui représente l’intérêt général et le seul rempart contre les intérêts égoïstes qui ont tendance à réduire la transition à une simple question de 2009 ou 2010.

Pour signer la Pétition : http://www.petitionduweb.com/Transition_en_Guinee___Priorite_aux_Concertations_Nationales-4343.html

Pour suivre le message de la Ligue suite à la deuxième journée de jeûne :

 

« Diversité, Loi, Liberté »

Tag(s) : #Transition-Guinée