Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

manif-alger_etudiant.jpgDe 2000 à 3000 étudiants algériens sont descendus mardi dans les rues de la capitale, Alger, pour réclamer la démission du ministre l'Enseignement supérieur. Plusieurs auraient été blessés. Il s'agit de la plus récente manifestation antigouvernementale à frapper le monde arabe.

Elle s'inscrit dans la foulée du mécontentement généré par une nouvelle loi qui dilue la valeur des diplômes des étudiants. Ils voulaient aussi dénoncer le mauvais fonctionnement de l'université.

Dès les premières heures de la matinée, ils ont forcé plusieurs cordons de policiers déployés dans le centre de la capitale. Les étudiants n'ont toutefois pas réussi à atteindre le palais du gouvernement où se trouve le premier ministre. Toutes les ruelles y conduisant avaient été bloquées par un impressionnant dispositif policier.

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la présidence de la République sur les hauteurs d'Alger, mais ils ont été bloqués par les forces de l'ordre.

Les manifestations sont interdites en Algérie. Cette mesure avait été adoptée au plus fort de l'insurrection islamiste. L'Algérie a été frappée par des manifestations sporadiques au cours des derniers mois. Cependant, le mouvement n'a pas eu l'ampleur des soulèvements survenus ailleurs dans le monde arabe.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/04/12/008-algerie-manifestation-etudiants.shtml

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest