Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cedeaoComment créer les conditions d'une bonne gouvernance économique et financière dans l'espace CEDEAO. La question était au centre de la réunion des Comités Nationaux de Coordination du Mécanisme de la Surveillance Multilatérale de la CEDEAO tenue du 17 au 20 mai 2010 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Une quarantaine d'Experts venant des 15 Etats membres de la CEDEAO ont pris part aux assises.

Au cours de leurs travaux, les Experts ont analysé le rapport du groupe de travail interinstitutionnel sur la création de la monnaie unique de la CEDEAO ainsi que la base des données ECOMAC. Ils ont ensuite fait le point sur les rapports économiques de chaque Etat membre de la CEDEAO avant de finaliser et d'adopter un guide d'élaboration des rapports sur le Mécanisme de la Surveillance Multilatérale.

Cette rencontre de Ouagadougou fait suite à celle tenue du 1er au 2 mars 2010 à Dakar, au Sénégal pour examiner la feuille de route du Programme d'harmonisation des critères de convergence et de mise en oeuvre de la monnaie unique en Afrique de l'Ouest. Les travaux de Dakar avaient permis de mettre en place des structures de coordination des activités, de faire le point sur la feuille de route qui a pour objectif ultime de faire circuler en Afrique de l'Ouest une seule monnaie, à l'horizon 2020. La feuille de route de la monnaie unique prévoit plusieurs mesures à prendre dans l'ensemble des pays membres.

Il s'agit de la formulation et l'harmonisation des critères de convergence, l'harmonisation des statistiques et des taxes domestiques, la comptabilité des finances publiques, les transactions avec l'extérieur, la régulation des banques et des institutions financières, la politique monétaire, la suppression des barrières tarifaires et non tarifaires, la stabilisation des taux de change, la libéralisation du capital au sein de l'UEMOA, la création d'une banque centrale commune, l'introduction de la monnaie commune, le retrait des monnaies nationales, la préparation d'une union monétaire et enfin, la campagne d'information et de sensibilisation.

Le Mécanisme de la Surveillance Multilatérale de la Commission de la CEDEAO est un instrument essentiel pour le suivi des situations macroéconomiques, notamment des finances publiques. Il permet de créer les conditions favorables à l'atteinte des critères de convergence et de stabilité ainsi que l'assainissement et la transparence des finances publiques (code de transparence, harmonisation des cadres législatifs et règlementaires, réforme des marchés publics). Il se propose également de renforcer les systèmes statistiques nationaux.

Source: http://fr.allafrica.com/stories/201006221199.html

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest