Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

_5184.jpgGuinéennes et guinéens,

Très cher(e)s compatriotes,

 

Parce que même en pleine nuit la lumière n’est pas interdite, alors même dans une situation de crise sociopolitique aigue, il y a une place pour la célébration.

 

Oui mes cher(e)s compatriotes, c’est un formidable jour que nous partageons aujourd’hui ensemble. En ce 1er novembre 2010, nous célébrons l’an 2 de la LDRG. Voilà 2 ans que nous existons. Qui l’aurait vraiment cru ?


  • Qui aurait cru qu’il est possible pour de jeunes guinéens comme nous d’exister durant 2 années tout en refusant de collaborer avec l’establishment ?
  • Qui aurait cru qu’il est possible pour de jeunes guinéens comme nous d’exister durant 2 années tout en refusant les pots-de-vin de l’establishment ?

 

A vrai dire, très peu y on cru. Et pourtant, mes cher(e)s compatriotes, si je m’adresse à vous aujourd’hui, c’est non seulement parce que nous existons, mais c’est surtout parce que nous avons encore l’intention d’exister le temps qu’il faudra pour que les plus découragés et les plus résignés de notre Génération soient définitivement convaincu que dire « NON » à l’establishment n’est pas la fin du monde, mais plutôt l’acte de foi requis pour toutes les guinéennes et tous les guinéens épris de Justice, de Renouveau et de Changement sur nos terres de Guinée.

 

Nous avons vraiment l’intention d’exister le temps qu’il faudra pour que les plus découragés et les plus résignés de notre Génération comprennent enfin que le Renouveau et le Changement ne sont plus des choses à attendre, mais plutôt des choses à apporter et à imposer sur nos terres de Guinée.

 

Guinéennes et guinéens,

Très cher(e)s compatriotes,

 

Le 1er novembre, c’est aussi l’heure du bilan pour la LDRG.  Tout au long de cette adresse, vous allez donc découvrir, sur le plan des activités réalisés, sur celui de la communication et sur celui de l’implantation, comment la LDRG s’est comportée au cours de l’année écoulée. Nous allons voire si les objectifs fixés ont été atteints, et quels sont les objectifs que nous nous fixons pour l’année prochaine.

 

I-Sur le plan des activités réalisées : au cours de l’année écoulée, nous avons réalisé pas moins de 24 activités. C’est-à-dire au moins 2 activités par mois en moyenne. Parmi ces activités, nous comptons des activités de proposition et des activités de pression.

 

Au titre des activités de proposition, nous avons présenté 5 principales nouvelles réformes :

 

  1.  En effet, au plus fort moment de la crise de confiance entre forces armées et populations civiles, alors que les acteurs politiques n’avaient que des discours vagues pour reconnaître la nécessité d’une réforme de l’armée guinéenne, la LDRG a quand à elle présenté une Réforme complète du Système de sécurité et de défense nationale.
  2.  De même, alors que la justice guinéenne n’est plus que l’ombre d’elle-même et que l’État de droit se retrouve dans les discours de tous les acteurs politiques, au sein de la LDRG nous avons présenté une réforme complète du Système judiciaire guinéen afin que l’État de droit devienne une réalité palpable en Guinée.
  3.  Également, alors que la Guinée est catalogué comme l’un des pays les plus corrompu au monde, alors qu’aucun acteur politique n’est tenu responsable de la situation socioéconomique catastrophique héritée des 24 années de règne du Général Lansana Conté, la LDRG a fait l’effort de présenter une politique complète de promotion de la Bonne gouvernance pour éviter que les erreurs du passé ne se reproduisent en Guinée.
  4. Puis, alors qu’il était question de se pencher sur ce qui devrait être le cœur d’une véritable transition démocratique, la réforme Constitutionnelle, les acteurs politiques ne se préoccupaient que de battre campagne. En ce moment, la LDRG à déployé des consultations à l’échelle de la planète pour produire le Projet Nouvelle République qui incarne les aspirations démocratiques de toute une Génération de guinéennes et guinéens.
  5.  Enfin, alors que les acteurs politiques sont tous devenu fou et prêt à déchirer notre nation pour le pouvoir, c’est ce moment précis que la LDRG à choisi pour publier, à l’occasion du 52ème anniversaire du NON historique du 28 septembre 1958, son premier ouvrage dénommé « Guinée, le retour des grands empires ». Non seulement cet ouvrage permet au peuple de Guinée de se reconnaître, mais de plus, il contient les voies et moyens par lesquels nous pouvons changer le cours de l’histoire en Guinée. Je ne sais pas s’il faut qualifier cela de succès, mais je tiens à souligner qu’à ce jour, « Guinée, le retour des grand empires » à connu 912 téléchargements directs.

 

Cher(e)s compatriotes, en tant que force de proposition, ce sont là les 5 principales réformes que la LDRG à réalisés au cours de l’année écoulée. Si ces réformes sont produites par la LDRG, cependant je tiens à préciser qu’elles ne nous appartiennent pas. Elles sont accessibles à toutes les guinéennes et à tous les guinéens, mêmes aux acteurs politiques qui partagent le même esprit réformateur que la LDRG. Rajouté à celles que nous avons produites au cours de notre première année, toutes ces réformes sont disponibles au niveau du website de la LDRG (http://guinee-plurielle.com) dans la rubrique force de proposition.

 

Au titre des activités de pression, en plus des activités classiques de commémoration des répressions militaires et de dénonciation des violations des droits humains et des principes démocratiques, nous avons réalisés  principalement 3 types d’activité :

 

  1. D’abord, les campagnes de jeûne :c’est l’une des armes les plus redoutables de la LDRG. Au cours de l’année écoulée, nous avons effectué 12 journées de jeûne pour réclamer l’indépendance de la Justice guinéenne, l’indépendance de notre Banque centrale, la création d’un organe Anti-corruption indépendant des pouvoirs politiques, et le partage du pouvoir de manière à garantir l’unité de notre nation.
  2.  Puis, le Marathon pour la Nouvelle République :c’est une nouvelle arme que nous avons rajouté à notre arsenal au cours de l’année écoulée. Tout au long de la transition, nous en avons fait bon usage, notamment en effectuant 104 km de marche solitaire, pour défendre le Projet Nouvelle République et attirer l’attention des autorités de la transition sur les risques de résumer une transition de deux années à de simples questions électorales.
  3.  Enfin, nous avons mis en circulation deux pétitions :la première pour le Projet Nouvelle République. Cette pétition compte à ce jour 200 signataires, tous et toutes des guinéennes et guinéens répartis aux quatre coins de la planète et qui se reconnaissent pleinement au Projet Nouvelle République. La seconde pétition fut celle en faveur d’un « Débat Télévisé entre les deux candidats du second tour de la présidentielle en Guinée ». Elle avait pour but de permettre aux populations guinéennes d’effectuer un choix sur des bases objectives débarrassées de toutes influences communautaires et ethniques. Cette dernière pétition avait récolté 1314 signataires, tous et toutes des guinéennes et guinéens résidents aux quatre coins de la planète.

 

Mes cher(e)s compatriotes, au cours de l’année écoulée, ce sont là les 3 principales activités de pression que la LDRG à exercé. Ce sont des activités fidèlement retracées dans nos archives disponibles sur le web.

 

Guinéennes et guinéens,

En début de saison, nous nous étions fixés un objectif de 16 activités et nous en avons réalisé 24, soit  8 activités au-dessus de nos objectifs. Ainsi, sur le plan des activités de proposition et de pression, la raison même d’existence de la LDRG, vous remarquerez donc aisément avec moi que la mission à bien été accomplie.

 

Pour l’année prochaine, nous nous fixons le modeste objectif de 16 activités tout en sachant que le nombre d’activités que nous réaliserons dépendront intimement de l’évolution de la situation sociopolitique en Guinée.

 

II-Sur le plan de la communication : je tiens à rappeler ici que depuis que j’ai annoncé, le 1er novembre 2009, ma candidature indépendante aux élections présidentielles censées mettre un terme à la transition en Guinée, voilà une année pleine que la LDRG est victime d’une sévère politique de censure par l’establishment guinéen. Depuis lors, les médias guinéens ont juré de ne jamais relayer le message de la LDRG aux populations guinéennes.

 

Cela nous a naturellement amené à développer une nouvelle Stratégie de Communication dénommée ACTEUR COM. ACTEUR COM nous a permis de développer des réseaux de communication sur le web :

 

1-Nos mailing-listes : au bout de notre première année, nous comptions une base de données de 1500 membres. Tout au long de la deuxième année, 243 nouveaux membres se sont rajoutés pour un total de 1743 membres inscrits qui reçoivent hebdomadairement les nouvelles de notre lutte.

 

Pour l’année prochaine, nous nous fixons le modeste objectif de 257 adhérents supplémentaires, soit une base de données comptant 2000 membres.

 

2-Sur le réseau facebook :

 

  1. Nous animons le groupe « La Génération qui gagne ». C’est un groupe grâce auquel nous partageons quotidiennement les nouvelles de notre lutte avec l’ensemble des membres: l’année dernière le groupe comptait 810 membres. L’objectif était de multiplier ce nombre par deux au bout de notre deuxième année, soit 1620 membres. C’est avec grand plaisir que je  vous annonce que c’est un objectif atteint. Le groupe enregistre à ce jour 1625 membres. Pour l’année prochaine, nous nous fixons le modeste objectif d’une progression de 800 membres supplémentaires, soit un niveau de 2425 membres.
  2. Nous avons également crée la page de la LDRG : cette page a enregistré en l’espace d’une année 1370 membres. Nous nous fixons le modeste objectif de progression de 630 membres supplémentaires pour l’année prochaine, soit un niveau de 2000 membres.
  3. Nous avons également crée un nouveau groupe qui marque le virage vert de notre mouvement : cette page se dénomme « let’s save the lake tanganiyinka, africa’s greatest Lake ». En effet, grâce à ce groupe, nous arrivons au fur et à mesure à sensibiliser nos compatriotes sur les enjeux du réchauffement climatique et ses conséquences pour le continent africain. Ce groupe enregistre à ce jour 550 membres. Nous nous fixons le modeste objectif d’une progression de 200 membres supplémentaires pour l’année prochaine, soit un niveau de 750 membres.

 

3-Sur le réseau hi5 : nous avons également créé un profile pour la LDRG. Il enregistre à ce jour près de 277 adhérents qui apprennent chaque jour les nouvelles de notre lutte. Pour l’année prochaine, nous nous fixons le modeste objectif de 233 adhérents supplémentaires, soit un niveau de 500 membres.

 

4-Le blog-website de la LDRG : je tiens à rappelé que ce blog-web fut créé au cours de notre première année suite à la censure par les médias guinéens du récapitulatif de l’une de nos campagnes de protestation contre le viol impuni par des militaires guinéens d’une fillette de 15 ans. Au cours de la première année, l’audience journalière moyenne du blog-web de la LDRG était de 120 visiteurs. Nous nous étions fixés pour objectif de multiplier cette audience par 3, soit 360 visiteurs en moyenne. Mais au bout de cette 2ème année, nous n’avons atteint que 292 visiteurs journaliers en moyennes. Des efforts sont à fournir à ce niveau pour mieux faire connaître notre Blog-web. Pour l’année prochaine, nous nous fixons un objectif de 400 visiteurs journaliers en moyenne.

 

5-Les chaînes vidéo de la LDRG et le fil d’information twitter : toujours dans le cadre de ACTEUR COM, notre Nouvelle Stratégie de Communication, la LDRG s’est dotée de deux chaînes vidéos permanentes. L’une sur Youtube avec un total de  560 visites, et l’autre sur Dailymotion avec un total de 6263 visites. De même, notre fil d’information Twitter reste permanemment actif.

 

Très cher(e)s compatriotes,

ACTEUR COM est la combinaison de tous ces canaux de communication. Au bout de cette deuxième année d’existence, j’ai le plaisir de vous annoncer que ACTEUR COM nous à permis de contourner la politique de censure employé par l’establishment à l’encontre de la LDRG. Ils ont complètement échoué parce que notre voix est entendue en Guinée et hors de la Guinée. Et je vous assure qu’ils se fatigueront à essayer de réduire la LDRG au silence.

 

Cependant, nous reconnaissons aussi qu’il y a encore des efforts considérables à fournir sur le plan de la communication pour faire porter encore plus haut et plus loin la voix de la LDRG. Nous veillerons au cours des prochaines années à ce que le Magazine, la Radio et la Télévision de la LDRG voient le jour comme prévu dans notre Nouvelle Stratégie de communication ACTEUR COM.

 

III-Sur le plan de l’implantation : L’année dernière, nous comptions 4 Cellules autonomes à travers le monde. Et nous nous étions fixés un objectif de 10 Cellules autonomes supplémentaires pour cette 2ème année. Au bout de la saison nous nous retrouvons seulement avec 2 Cellules autonomes. Non seulement nous n’avons pas atteint notre objectif d’implantation, mais de plus, il y a 2 de nos Cellules qui ne répondent plus.

 

En effet, il y a deux explications au fait que nos objectifs d’implantation ne sont pas atteint :

  • Tout d’abord, au départ, certains de nos compatriotes n’avaient pas très bien compris ce qu’est réellement la LDRG. Ils croyaient que c’était un parti politique ou une association comme on en trouve par millier dans l’environnement sociopolitique guinéen. De ce fait, ils ont adhéré en espérant monnayer leur soutien. En fait, ils n’avaient pas encore compris que la LDRG représente la dissidence guinéenne.
  • Puis, parce que la LDRG représente justement la dissidence guinéenne, parce que nous prônons un Changement radicale et menons une lutte très active et dévoilée, alors, malgré que toute la Nouvelle Génération se reconnaisse en notre lutte, malgré que nous recevons les encouragements de toute la nouvelle Génération, cependant, très rare sont ceux qui osent encore s’afficher aux côtés de la LDRG par peur des répressions sociopolitiques brutales de l’establishment.

 

Ainsi, même si nos objectifs sur le plan de l’implantation ne sont pas atteints, cependant, parce que nos compatriotes ont démontré pour une deuxième année consécutive un fort engouement pour nos activités, alors notre message passe. Et comme évoqué auparavant, notre mission de proposition et de pression a largement été accomplie au cours de notre deuxième année d’existence.

 

De ce fait, je demande à ceux qui croient que notre mouvement est entrain de perdre du terrain de faire très attention. La LDRG n’est pas un parti politique, mais plutôt un mouvement de conscience, de comportement et une force de pression. De même, à ceux qui croient que notre mouvement n’est pas sur le terrain, je leur demande de faire très attention, la LDRG est autour de vous et dans votre propre concession.

 

Guinéennes et guinéens,

Très cher(e)s compatriotes,

 

Voilà très brièvement le modeste bilan de notre 2ème année d’existence ainsi que nos objectifs pour la prochaine année. Mais avant de conclure, j’aimerai aussi vous dire ce qui nous a permis de réaliser toutes ces activités. Je tiens à partager avec vous notre petit secret.

 

Vous devez certainement le deviner, c’est notre Budget annuel record, comme on aime souvent le dire, le nerf de la guerre. C’est bien impressionnant et même quelque peu incroyable, mais, comme la première année, au cours de notre deuxième année d’existence, notre Budget annuel fut exactement de 0 franc.

 

Pourtant on dit que l’argent est le nerf de la guerre dans cette affaire. Oui mes cher(e)s compatriotes, voilà l’autre aspect qui fait que la LDRG dérange : nous démontrons le contraire de ce qu’ils laissent entendre depuis 25 ans dans les états généraux des partis politiques. Pour une deuxième année consécutive, nous avons démontré à qui veut le savoir que le moteur essentiel pour conduire la lutte, celle de notre Génération, n’est autre que la Conviction, la Détermination et la Foi. C’est cela notre Budget à nous, et nous mettons au défi tous les partis politiques et toutes les organisations qui évoluent dans la vie politique guinéenne de présenter chaque année un bilan aussi fourni que celui de la LDRG.

 

Guinéennes et guinéens,

Très cher(e)s compatriotes,

 

L’appréciation finale de notre bilan vous reviens à vous qui nous porté dans vos cœurs et dans vos âmes. A vous qui vous demandez chaque jour à quand la fin de cette décente aux enfers. Il est vrai que vous ne cotisez pas au sein de notre organisation, mais soyez rassuré, pour les démocrates réformistes, votre écoute et votre regard plein d’espoirs suffisent pour nous amener, à l’occasion de cette 2ème AG, à renouveler l’engagement de la LDRG à servir la cause des plus faibles et des plus démunis, à défendre les intérêts du Peuple de Guinée et à continuer la lutte jusqu’au bout. Nous n’accepterons plus jamais, pour ne rien au monde, un quelconque hold-up contre notre pays et notre nation.

 

  • Aux acteurs publics qui, jusqu’aujourd’hui, n’ont pas pillés les ressources de la Guinée : nous les invitons à s’abstenir définitivement. A ceux qui en ont fait leur métier, qu’ils sachent qu’ils n’échapperont pas à la Justice.
  • Aux forces armées guinéennes, qu’elles se méfient des fusils qu’elles portent sur leurs épaules : c’est votre premier ennemi. La violence ne gouvernera plus la Guinée et la loi de la force sera bientôt bannie sur nos terres de Guinée.
  • Aux acteurs politiques qui sollicitent la confiance des populations guinéennes, qu’ils sachent qu’ils n’auront désormais de pouvoir que pour servir le peuple. S’ils ont encore des l’intention de continuer dans la logique du pouvoir pour l’accumulation illicite des richesses de notre nation, alors qu’ils sachent qu’ils sont du mauvais côté de l’histoire car la LDRG est du côté du peuple.
  • Aux ennemis extérieurs du Peuple de Guinée, ceux qui continuent à croire que les bénéfices de leurs entreprises et le bonheur de leur peuple ne peuvent s’obtenir qu’au détriment du bonheur de mon peuple, vous aurez à confronter chez vous des épreuves à la hauteur de celles que vous faites subir au Peuple de Guinée : ça ne sera que justice.

 

Guinéennes et guinéens,

Très cher(e)s compatriotes,

Camarades de lutte,

 

Pour conclure cette adresse, à l’occasion de l’An 2 de la LDRG, je vous invite à oublier toute amertume, tout pessimisme et tout chagrin. Aujourd’hui, malgré tout, ne faites place qu’à l’espoir, qu’a l’amour du prochain et qu’a la fierté d’être tout simplement guinéennes et guinéens. Aujourd’hui, mes cher(e)s compatriotes, célébrons, fêtons et exultons le « guinéen nouveau ». Ce « guinéen nouveau », c’est vrai qu’ils ne se reconnaissent pas en lui, c’est vrai qu’ils ne veulent aucunement l’entendre ni ne peuvent l’accepter. Pourtant, mes cher(e)s compatriotes, dites-leur, dites-leur que le « guinéen nouveau » est arrivé et il est bien là. Dites-leurs que la « Génération Nouvelle » est arrivée et elle est bien là.

 

Honneur à la Nouvelle Génération!

Vive le peuple du 28 septembre 1958!

Vive la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée!

 

"DIVERSITÉ - LOI - LIBERTÉ"

 

 

Tag(s) : #Politique-Guinée