Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARGENTINA-FARMERS_STRIKE.JPGLes agriculteurs argentins ont entamé lundi 17 janvier 2011 une grève de la commercialisation des céréales et du soja et ce pour une semaine. Ils protestent contre les restrictions à l'exportation instaurées par le gouvernement, alors que les cours mondiaux sont au plus haut.

En quatorze ans les surfaces consacrées au soja par les agriculteurs argentins ont été multipliées par trois au détriment du blé et du maïs et le gouvernement veut par des mesures restrictives préserver l'approvisionnement du marché intérieur. Les agriculteurs, encadrés par quatre organisations syndicales, se sont lancés dans un nouveau mouvement de grève avec ce mot d'ordre : libérer les exportations.

Les explications de Leandro Pier Battisti, analyste à France Export céréales : «Le gouvernement argentin a estimé que l’on ne pouvait pas satisfaire véritablement les besoins locaux étant donné que la production en blé et en maïs est sensiblement réduite ; or en 2006, le gouvernement a décidé d’intervenir sur le marché du blé et du maïs en appliquant des quotas à l’export, c'est-à-dire en octroyant des licences à l’exportation. Pourquoi ? Parce que quand on octroie des licences aux exportations, indirectement on les bloque. Alors ce que demandent les syndicats à l’heure actuelle, c’est de supprimer cette politique publique de quotas à l’export.»

Selon Leandro Pier Battisti, ce mouvement peut avoir un impact indirect sur le cours des céréales et du soja sur le marché international, en poussant les prix à la hausse. En effet l'Argentine est le 2ème exportateur mondial de soja et de maïs et le 3ème exportateur mondial de blé.

Source: http://www.rfi.fr/ameriques/20110118-agriculteurs-argentins-repartent-guerre-contre-le-gouvernement

Tag(s) : #Economie-Guinée