Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sarkozy elysee 0La première frappe aérienne française en Libye, dans le cadre de la résolution de l'ONU autorisant le recours à la force pour protéger la population, a visé samedi un véhicule libyen «clairement identifié comme appartenant aux forces pro-Kadhafi», a indiqué l'état-major français.

 «Aux environs de 17h45 (12h45 à Montréal), un tir a été effectué sur un véhicule libyen clairement identifié comme appartenant aux forces pro-Kadhafi», a déclaré sur la chaîne BFMTV le colonel Thierry Burckhard, porte-parole de l'état-major des armées.

 Interrogé sur une éventuelle riposte, il a affirmé n'avoir «aucun compte rendu qui fait état de riposte des forces libyennes».

«Il y a eu un tir à 17h45 sur un véhicule indéterminé», avait auparavant annoncé lors d'une conférence de presse le colonel Burckhard.

Il s'agit du premier tir après le feu vert de l'ONU, jeudi soir, au recours à la force pour protéger la population civile contre les attaques du régime du colonel Mouammar Kadhafi.

Des avions français survolent samedi la Libye pour empêcher des «attaques aériennes» des forces de Mouammar Kadhafi sur Benghazi et sont «prêts à intervenir contre des blindés», a déclaré samedi le président français Nicolas Sarkozy, à l'issue d'un sommet à Paris.

«En accord avec nos partenaires, nos forces aériennes s'opposeront à toute agression des avions du colonel Kadhafi contre la population de Benghazi. D'ores et déjà, nos avions empêchent les attaques aériennes sur la ville», a déclaré le chef de l'État.

«D'ores et déjà, d'autres avions, français, sont prêts à intervenir contre des blindés qui menaceraient des civils désarmés», a-t-il ajouté.

Ce sommet international à Paris réunissait samedi l'ONU, les principaux pays de l'UE, des pays arabes et la Ligue arabe ainsi que les États unis, représentés par la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, et le Canada. Il marque le début d'une intervention militaire internationale contre la Libye, qui pourrait se traduire par des frappes aériennes en Libye.

«Il est encore temps pour le colonel Kadhafi d'éviter le pire, en se conformant sans délai et sans réserve à toutes les exigences de la communauté internationale», a aussi déclaré M. Sarkozy. «La porte de la diplomatie se rouvrira au moment où les agressions cesseront», a-t-il poursuivi.

«Aujourd'hui, nous intervenons en Libye sur mandat du Conseil de sécurité de l'ONU. Avec nos partenaires, notamment nos partenaires arabes, nous le faisons pour protéger la population civile de la folie meurtrière d'un régime qui, en assassinant son propre peuple, a perdu toute légitimité», a également souligné le chef de l'État français.

«Nous intervenons pour permettre au peuple libyen de choisir lui-même son destin. Il ne saurait être privé de ses droits par la violence et par la terreur», a-t-il insisté.

Selon le premier ministre belge Yves Leterme, la France assure «le leadership» de l'intervention militaire.

Le Canada doit attendre deux jours

Le Canada s'est dit en faveur de frappes aériennes dans les plus brefs délais pour contraindre le régime de Kadhafi à se plier au cessez-le-feu imposé par le Conseil de sécurité de l'ONU, mais l'aviation canadienne devra attendre deux jours avant de participer à l'action, le temps que les CF-18 arrivent sur place, ont fait savoir les autorités.

Ce sommet international à Paris réunissait samedi l'ONU, les principaux pays de l'UE, des pays arabes et la Ligue arabe.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/libye/201103/19/01-4381117-laviation-francaise-ouvre-le-feu-sur-des-positions-pro-kadhafi.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_crise-dans-le-monde-arabe_1415782_section_POS1

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest