Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

maldives-map.jpgLe président des Maldives a annoncé mardi sa démission après trois semaines de manifestations de l'opposition et une mutinerie de policiers.

Le président Mohamed Nasheed a remis le pouvoir au vice-président, Mohamed Waheed Hassan Manik. Dans un message télévisé, le chef de l'État a expliqué qu'il refusait de recourir à la force contre sa population, comme il devrait le faire pour demeurer au pouvoir.

« Ce sera mieux pour le pays dans la situation actuelle si je démissionne. Je ne veux pas diriger le pays d'une main de fer », a-t-il déclaré.

Les rumeurs concernant le départ du président Nasheed avaient commencé à circuler dans la nuit de lundi à mardi. Des témoins rapportaient que des policiers mutins avaient pris le contrôle de la télévision d'État et commencé à diffuser des appels au renversement du président.

L'archipel des Maldives, situé au sud-ouest de l'Inde, est plongé dans une crise politique depuis l'arrestation à la mi-janvier du président de la cour criminelle, Abdullah Mohamed, accusé de corruption. L'opposition, menée par l'ancien président Maumoon Abdul Gayoom, accuse le président Nasheed de dérive autoritaire.

Ancien militant des droits de l'homme, Mohamed Nasheed était devenu en 2008 le premier président élu démocratiquement dans l'histoire du pays, mettant fin à 30 ans de règne de Maumoon Abdul Gayoom.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/02/07/002-maldives-demission-president.shtml

Tag(s) : #Asie et Pacifique