Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

afrique1Environ 155 millions de personnes - soit 39% de la population - n'ont pas accès à l'eau potable en Afrique de l'Ouest et du Centre, a affirmé mardi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) à l'occasion de la journée mondiale de l'eau.

«À 5 ans de l'échéance de 2015 pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la situation de l'eau et de l'assainissement reste préoccupante en Afrique de l'Ouest et du Centre», écrit l'Unicef dans un communiqué.

L'Afrique de l'Ouest et du Centre «affiche la couverture la plus faible du monde par des systèmes améliorés d'approvisionnement en eau potable, et le nombre de personnes non desservies était plus élevé en 2008 qu'en 1990», selon l'agence de l'ONU.

«Malgré les efforts consentis par quelques pays, environ 155 millions de personnes - soit 39% de la population - n'ont pas encore accès à l'eau potable en Afrique de l'Ouest et du Centre», selon le texte. La moitié a moins de 18 ans.

«Et les tendances actuelles indiquent que seuls huit pays de la région (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap vert, Gabon, Ghana, Guinée et Mali) pourront atteindre les OMD pour l'eau», regrette l'Unicef.

L'amélioration de la couverture en eau potable constatée dans certains pays «s'est laissée distancer par la croissance démographique dans la région (2,7% de croissance démographique pour la période 1990-2007)».

Le nombre total d'habitants de la région sans accès à des sources améliorées d'eau potable a augmenté entre 1990 et 2008, passant de 126 millions à 155 millions.

Dans 5 pays, la couverture en eau potable est inférieure à 50%: Guinée équatoriale (43), Niger (48), Mauritanie (49), République démocratique du Congo (46), Tchad (48) et Sierra Leone (49).

La République démocratique du Congo, le Niger et le Nigeria ont une couverture particulièrement basse dans les zones rurales, respectivement 28, 39 et 42 pour cent.

Mais certains pays méritent d'être cités en exemple pour les progrès qu'ils ont accomplis entre 1990 et 2008. Au Burkina Faso, par exemple, la couverture par les sources améliorées d'eau potable a fait un bond en avant, passant de 41% à 76%, tandis que le Tchad passait de 38% à 50%, selon l'Unicef.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/afrique/201003/22/01-4263134-155-millions-dafricains-prives-deau-potable.php 

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest