Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

160499-marine-neerlandaise-libere-cargo-allemand.jpgLa marine néerlandaise a libéré un cargo allemand attaqué par des pirates et arrêté dix d'entre eux, lundi, quelques heures après qu'un autre pétrolier géant ait été détourné au large de la Somalie.

La frégate Tromp «a délivré un navire de marchandises allemand des pirates», vers 11h40 GMT (7h40 HNE), à environ 900 km à l'est des côtes somaliennes, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Un militaire néerlandais a été légèrement blessé lors de l'opération au cours de laquelle des coups de feu ont été échangés avec les pirates, montés à bord à l'aide d'un bateau mère et de deux bateaux d'attaque.

La frégate Tromp a reçu lundi à 7H45 GMT un signal de détresse du porte-conteneurs allemand Taipan. «Le bateau avait été attaqué par des pirates et l'équipage s'était réfugié dans un espace sécurisé à bord», a précisé le ministère néerlandais de la Défense.

À son arrivée sur place, la frégate néerlandaise a lancé un avertissement sonore puis tiré des coups de canon de semonce, entraînant la fuite du bateau mère.

Des commandos de marine sont ensuite descendus d'un hélicoptère sur le pont du Taiwan et ont arrêté dix pirates. Les quinze membres d'équipage sont sortis de leur abri «sains et saufs», selon la même source.

«Malgré des dégâts sur le pont causés lors de l'opération, le bateau peut reprendre la route tout seul», selon le communiqué.

Les pirates ont été ramenés à bord de la frégate néerlandaise. Leur sort n'avait pas été décidé lundi soir, a indiqué à l'AFP Robin Middel, un porte-parole du ministère de la Défense, sans pouvoir préciser la nationalité des pirates et des membres de l'équipage du cargo allemand.

La marine néerlandaise agit dans le cadre de la mission européenne Atalante, qui lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes.

Un pétrolier détourné

Par ailleurs, des responsables sud-coréens ont annoncé qu'un pétrolier géant transportant une cargaison de brut de quelque 160 millions de dollars, entre l'Irak et les Etats-Unis, aurait été détourné par des pirates somaliens.

Le superpétrolier «Samho Dream» exploité par une entreprise sud-coréenne aurait été attaqué dimanche. La marine sud-coréenne a reçu un appel du navire déclarant que trois pirates étaient montés à bord avant de perdre tout contact avec le bateau.

À ce moment-là, le «Samho Dream», qui compte à son bord 24 membres d'équipage (cinq Sud-Coréens et 19 Philippins), se trouvait à environ 1 500km au sud-est du Golfe d'Aden.

Un destroyer de la marine sud-coréenne a reçu l'ordre de se diriger vers les eaux somaliennes où le superpétrolier aurait été détourné. Il devait arriver sur zone en un peu moins d'une journée, selon Kim Young-sun, porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

«Nous agissons en coopération avec les navires de nos alliés», a-t-il précisé lundi, se refusant à tout autre commentaire afin d'«assurer la sécurité des hommes d'équipage et le succès de possibles négociations».

D'après Cho Yong-woo de Samho Shipping, qui exploite le navire, le superpétrolier appartient à une entreprise de Singapour.

Le navire faisait route entre l'Irak et l'État américain de Louisiane, selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/afrique/201004/05/01-4267490-pirates-somaliens-un-cargo-libere-un-petrolier-capture.php

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest