Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

martine-aubry.jpegLa première secrétaire du Parti Socialiste français, Martine Aubry, est actuellement à Dakar. Parallèlement au Forum social mondial, la fondation Jean-Jaurès organise en effet dans la capitale sénégalaise un colloque sur la crise en Afrique de l’Ouest. Martine Aubry en a profité pour délivrer sa vision du continent. Un discours qui a manifestement cherché à rompre avec celui du président français, Nicolas Sarkozy en juillet 2007.

C’est un véritable contre-discours de Dakar que Martine Aubry a présenté dans la capitale sénégalaise. En juillet 2007, Nicolas Sarkozy avait dressé le portrait d’une Afrique supposée être prisonnière de ses traditions. Hier, c’est une Afrique en mutation, une Afrique qui crée que la première secrétaire du Parti socialiste a voulu décrire.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait déclaré que « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire ». Martine Aubry s’est efforcée de montrer à plusieurs reprises qu’elle avait le point de vue contraire, en citant par exemple le cas des tirailleurs sénégalais. « Je veux honorer tous les Africains qui auparavant ont défendu la France à Verdun, a déclaré la première secrétaire du PS, comme lors du débarquement de Provence pendant la Première comme pendant le Seconde Guerre mondiale. Ne sont-ils pas entrés dans l’histoire par la porte immense de l’héroïsme ? ».

La responsable politique a d’ailleurs souhaité que l’Europe puisse regarder son passé en face : «La colonisation doit être condamnée par principe pour ce qu’elle est : la domination d’un peuple par un autre. Elle doit l’être aussi parce qu’elle a toujours été une entreprise de conquête militaire entraînant des souffrances, des injustices et des humiliations ».

« Nouvelle alliance » entre l’Europe et l’Afrique

Au cœur des propositions de Martine Aubry, l’idée d’une « nouvelle alliance de civilisation et de coopération » entre l’Europe et l’Afrique qui devra, selon elle « s’affirmer dans le monde de demain ». L’Europe, a-t-elle dit, doit aider l’Afrique à avoir un siège au conseil de sécurité de l’ONU, elle doit aussi faire plus et mieux en matière d’aide publique au développement… ou encore soutenir les défenseurs de la démocratie sur le continent…

La première secrétaire du PS Martine Aubry a également souhaité une autre politique d’immigration. « L’Europe, a-t-elle lancé, ne peut pas se voir, se vivre seulement comme une forteresse ».

« Ca n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, dit en substance Dioncounda Traoré, le président de l’Assemblée nationale du Mali, qui était dans l’assistance. Moi, je suis toujours sidéré quand je vois la France fermer ses frontières et refuser ces gens avec lesquels elle a toujours vécu. C’est bien que Martine Aubry ait pris un certain nombre d’engagements parce que, je me dis, il n’est pas impossible qu’un jour elle soit présidente de la République française. Et ces engagements là, je les garde quelque part dans ma tête. Le jour où elle sera présidente, probablement j’irai les lui rappeler (rires) ».

Positionnement politique

Se poser en contradictrice de Nicolas Sarkozy pour conforter sa place au sein de l’opposition française, c’est déjà ce que Ségolène Royal avait fait en prononçant elle aussi un discours sur l’Afrique à Dakar en avril 2009.

« Aujourd’hui pour être un candidat en France à la présidentielle, analyse Alioune Badara Diop, chercheur en sciences politiques à l’université Gaston Berger de Saint-Louis : il faut nécessairement, en plus de son programme, de sa représentativité au sein du Parti socialiste, se prévaloir aussi d’une certaine aura sur la scène internationale. Je pense que les séjours de Martine Aubry et de Ségolène Royal en Afrique participent d’une stratégie de légitimation qui leur permet de transcender la sphère locale franco-française au profit cette fois-ci d’une visibilité sur la scène internationale ».

Selon le chercheur ce discours est donc, sans ambiguïté, un épisode de la course à la présidentielle française de 2012.

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20110210-dakar-martine-aubry-dresse-son-portrait-afrique

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest