Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hazem el-Beblawi a présenté, le 11 octobre 2011, sa démission pour protester sur la façon dont le gouvernement a réprimé la manifestation copte de dimanche dernier dans laquelle 25 personnes ont été tuées et plus de 300 autres manifestants blessés. La démission de Hazem el-Beblawia été refusée par le maréchal Hussein Tantaoui, l'homme qui dirige l'Egypte depuis la chute d'Hosni Moubarak, en février.

La démission de Hazem el-Biblawi porte un coup très dur au gouvernent du Premier ministre Essam Charaf. Biblawi est non seulement le numéro deux du gouvernement mais il est surtout chargé du dossier le plus vital : sauver l’économie égyptienne de l’effondrement. Sa stature internationale en fait un interlocuteur respecté des instances économiques mondiales. Mais si Biblawi avait pu tolérer les vexations et les contradictions du Conseil suprême de l’armée, il n’a, par contre, pas supporté la répression sanglante à laquelle se sont livrés les militaires contre des manifestants coptes.
Dans sa lettre de démission, Biblawi estime que cette répression, même si le gouvernement n’en est pas directement responsable, a profondément porté atteinte à la sécurité de la société qui est une des missions essentielles de tout gouvernement. 

Le gouvernement de Essam Charaf subit depuis deux jours un feu roulant de critiques de la part des partis politiques, des jeunes révolutionnaires et des coptes qui l’accusent d’incompétence grave.

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20111011-hazem-el-beblawi-2-gouvernement-egyptien-demissionne

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest