Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

154966-jeunes-palestiniens-jettent-pierres-soldats.jpgUn dirigeant du mouvement islamiste palestinien Hamas a appelé mardi à une nouvelle «Intifada», alors que des milliers de Gazaouis participaient à «une journée de la colère» pour dénoncer l'inauguration d'une synagogue dans la Vieille ville de Jérusalem.

«Des plans doivent être établis pour répondre aux projets sionistes. Des actions doivent être programmées sur le long terme et ne pas être temporaires apaisant la rage et puis s'arrêtant», a déclaré Moussa Abou Marzouq, le chef-adjoint du bureau politique du Hamas, à la chaîne du Qatar Al-Jazira.

«L'Intifada (soulèvement, ndlr) doit bénéficier de la participation de toute la société palestinienne. Chaque Palestinien doit se soulever contre les forces d'occupation» israéliennes, a-t-il ajouté dans cette interview depuis Damas où il est basé.

En septembre 2000, c'est une visite du chef de la droite israélienne de l'époque, Ariel Sharon, sur l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, dans la Vieille ville de Jérusalem, qui avait déclenché la seconde Intifada, dite «l'Intifada d'Al-Aqsa».

La première Intifada avait éclaté en 1987 avec une flambée de violences dans les territoires palestiniens occupés, et s'était officiellement arrêtée en 1993 avec la signature des accords d'Oslo sur l'autonomie palestinienne.

Les principales factions palestiniennes, le Hamas et le Fatah sont à couteaux tirés depuis la violente prise de contrôle de Gaza par le mouvement islamiste en 2007, au détriment du Fatah du président Mahmoud Abbas qui a son siège en Cisjordanie occupée.

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la bande de Gaza pour protester contre l'inauguration lundi de la synagogue de la Hourva, dans le quartier juif de la Vieille ville, perçue comme une nouvelle provocation israélienne.

Les manifestants, pour la plupart des étudiants, ont également dénoncé la poursuite de la colonisation à Jérusalem-est, où des affrontements ont opposé des jeunes Palestiniens aux policiers.

«Par notre sang, par notre âme, nous nous sacrifions pour toi, Jérusalem», ont crié les manifestants à Gaza en agitant des drapeaux palestiniens et des affiches montrant l'esplanade des Mosquées. «Martyrs par millions, en avant vers Jérusalem», ont-ils scandé.

Les manifestations étaient organisées dans plusieurs villes et camps de réfugiés de l'enclave palestinienne, notamment à Jabaliya, Beit Lahiya, Khan Younès et Rafah.

Dans la ville de Gaza, les manifestants ont convergé vers le siège du Parlement palestinien, cible d'un bombardement israélien durant l'offensive contre Gaza il y a plus d'un an.

La synagogue de la Hourva, l'un des hauts lieux de culte des juifs en Palestine avant la création de l'État d'Israël en 1948, a été entièrement reconstruite 62 ans après avoir été détruite par les Jordaniens durant la première guerre israélo-arabe.

Le Hamas affirme que sa reconstruction est un premier pas en vue de la construction du «troisième Temple» juif sur les ruines de l'esplanade des Mosquées. Appelé le Mont du Temple par les juifs, ce lieu est le site le plus sacré du judaïsme.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/201003/16/01-4261062-affrontements-a-jerusalem-un-dirigeant-du-hamas-appelle-a-lintifada.php 

Tag(s) : #Moyen et Proche Orient