Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande_france.jpgFrançois Hollande était samedi 10 mars 2012 en meeting avec à Paris, un rendez-vous électoral consacré à l’outre-mer. Outre quelques propositions spectaculaires, comme une tarification téléphonique unique en métropole comme dans les DOM, le candidat socialiste a réclamé la suppression du mot «race» de la constitution.

La République assure l’égalité des citoyens devant la loi, sans distinction d’origine, de race ou de religion… Si François Hollande est élu président, l’article 1er de la constitution sera sensiblement modifié : «La République ne craint pas la diversité : diversité des origines, diversité des couleurs, mais pas diversité des races. Il n’y a pas de place dans la République pour la race ; c’est pourquoi je demanderai, au lendemain de l’élection présidentielle, au Parlement de supprimer le mot « race » de notre constitution. »a déclaré le candidat socialiste.

François Hollande répond là à une vieille revendication. Une proposition de loi socialiste avait déjà été déposée il y a cinq ans. Et le mois dernier, la candidate écologiste Eva Joly avait elle-même formulé cette promesse, juste après les déclarations de Claude Guéant sur l’inégalité des civilisations. Pour la députée de Guyane Christiane Taubira, il faut donc y voir un symbole, et plus encore : « Lorsque l’on a un ministre de la République qui joue à l’inégalité des civilisations, ça n’est pas seulement symbolique, ça devient effectivement une nécessité de salubrité publique.»

Une nouvelle fois dans la campagne, François Hollande cherche à cliver et prolonge, cinq ans plus tard, avec d’autres mots, « la République métissée » chère à Ségolène Royal.

Source: http://www.rfi.fr/france/20120311-presidentielle-hollande-race-republique-constitution-taubira-outre-mer

Tag(s) : #Europe