Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-12-11T145247Z 2066555120 GM1E5CB1RLE01 RTRMADP 3 GUINELe président de la transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, a décrété mercredi "l'état d'urgence", "sur l'étendue du territoire", jusqu'à la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle, a annoncé un porte-parole de la présidence à la télévision.

Trois personnes ont été tuées mercredi matin lors de violences post-électorales à Ratoma, dans la banlieue de Conakry, en majorité peuplée de Peuls favorables àCellou Dalein Diallo, candidat malheureux à la présidentielle en Guinée, indiquent des sources médicales.

Le premier ministre de la transition en Guinée, Jean-Marie Doré, a présenté mardi soir comme des "loubards" les partisans de Cellou Dalein Diallo, qui ont protesté, parfois violemment, contre l'annonce de la victoire d'Alpha Condé. Les violences post-électorales ont fait au moins quatre morts depuis lundi, dont trois tués par les forces de l'ordre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de différentes sources, les autorités n'ayant pas évoqué de décès.

Au journal télévisé de la chaîne nationale, M. Doré a déclaré : "Depuis quelques jours, des loubards (...) se sont livrés à des actes de vandalisme en s'attaquant à des citoyens innocents et à leurs biens""sous prétexte" que les résultats provisoires de la présidentielle étaient publiés. Evoquant "des actes inadmissibles", il a cité des noms de fiefs électoraux de M. Diallo : Ratoma (seule commune de Conakry où M. Condé n'était pas en tête), Labé, Pita et Dalaba, trois villes de Moyenne-Guinée (Centre), une région à majorité peule, l'ethnie de M. Diallo, alors qu'Alpha Condé est malinké.

Source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/11/17/presidentielle-en-guinee-poursuite-des-heurts_1441401_3212.html

Tag(s) : #Transition-Guinée