Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

guinee_kamsar.JPGUn groupe d’élèves a voulu venger la mort d’un camarade décédé à l’hôpital, faute de soins après un accident. Les autorités sont intervenues et des échauffourées ont fait plusieurs dizaines de blessés.

Plusieurs adolescents de la ville de Kamsar (nord-ouest de la Guinée) ont mené mardi 18 janvier une « descente punitive » contre l’hôpital où un de leurs camarades est décédé, par « négligence hospitalière » selon eux. Leur manifestation a été réprimée par les autorités guinéennes.

Armés de pierres et de gourdins, les élèves entendaient « protester contre la négligence coupable des responsables » de santé « qui ont laissé mourir un jeune élève accidenté dont les parents étaient démunis », a expliqué un enseignant de Kamsar.

Les médecins avaient demandé 5 millions de francs guinéens (environ 550 euros) pour s'occuper de l'élève blessé. « Les parents de l'adolescent, démunis, n'ont pas pu réunir cette somme et l'enfant est décédé lundi à l'hôpital », a indiqué un habitant.

Destination inconnue

Les manifestants s’en sont pris aux véhicules en stationnement en les saccageant avant de les incendier, ont frappé certains membres du personnel hospitalier qui tentaient de s’interposer…

Ils ont aussi incendié des pneus et renversé des poubelles dans cette ville qui abrite l'usine et le port minéralier de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG). Des dizaines de personnes ont été blessées lorsque les forces de police sont intervenues avec des gaz lacrymogènes. Le commissariat de police et la brigade de gendarmerie de la ville ont également été mis à sac par les manifestants, selon une source policière.

Des témoins ont affirmé que les jeunes ont été arrêtés et conduits vers une destination inconnue.

Source: http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110119083003/guinee-sante-incendie-policeheurts-entre-jeunes-eleves-et-forces-de-l-ordre-en-guinee.html

Tag(s) : #Société-Guinée