Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ligue3.1.jpgCher(e)s compatriotes, ami(e)s et camarades,
En ce début d'année 2011, c'est avec un immense plaisir que je me penche sur mon clavier pour vous adresser mes meilleurs vœux de nouvel an.

Que cette nouvelle année vous apporte, à vous, votre famille et vos proches, plein de bonheur, de joie, d'amour pour vos prochains, d'amour pour vos compatriotes et encore d'amour pour notre formidable patrie. La Guinée est trop belle et généreuse pour être abandonnée par ses filles et fils.

Mes cher(e)s compatriotes,
Pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, l'année 2010 fut une année de lutte. Nous avons lutté corps et âme pour l'indépendance de la justice guinéenne, pour l'indépendance de notre Banque centrale, pour la création d'un organe anti-corruption indépendant des pouvoirs politiques, pour la libération de notre peuple et pour la grandeur de notre nation.

Oui, 2010 fut une année de lutte pour la LDRG et vous en êtes les premiers témoins. Vous savez bien désormais que cette lutte est un devoir sacré pour nous. Elle est un devoir sacré parce qu'il nous est tout simplement impossible de rester bras croisés à observer le peuple de Guinée "enchaîné et asservi" par quelques individus qui continuent à croire que les richesses de notre nation ne sont suffisantes que pour eux. Cette lutte est même vitale pour les démocrates réformistes que nous sommes car c'est en elle que nous trouvons notre raison de vivre et la paix de notre âme.

Mes cher(e)s compatriotes,
Soyons réalistes: il est tout simplement impossible d'obtenir un Changement et un Renouveau au bénéficie de notre peuple sans cette lutte. Aujourd'hui je vous dis en toute Vérité que "le véritable Changement n'interviendra en Guinée que si toute une Génération accepte de faire le sacrifice de soi". Par sacrifice de soi il faut entendre, non pas le fait de se jeter sur la bouche des cannons, mais plutôt:

1-Le refus de collaborer avec l'establishment guinéen: voilà bientôt trois années que la LDRG ne collabore pas avec cet establishment et pourtant, non seulement nous existons, mais de plus nous luttons contre lui. Le refus de collaborer avec cet establishment n'est pas la fin du monde, il suffit de faire un choix conscient, d'accepter et d'assumer la vie de lutte. Croyez-moi, c'est une vie respectueuse, honorable et noble.

2-Le fait de prendre conscience que la force victorieuse ne réside pas dans le matériel, l'argent et les armes à feux: la pensée commune laisse entendre que la richesse c'est d'avoir individuellement des biens et d'immenses sommes d'argent, même si la majorité de vos compatriotes vie dans une misère inhumaine. La pensée commune laisse entendre que l'argent est le nerf de la guerre et que sans l'argent rien n'est possible ou envisageable dans ce monde. Je vous invite alors à vous demander combien de fois dans l'histoire de l'humanité le plus faible (militairement, financièrement et matériellement) a vaincu le plus fort? Armez-vous de savoir, lisez, apprenez, méditez, priez, croyez en la force des idées, croyez en la force des masses, croyez en la lutte non-violente, et faites bien tous ce que nous avez à faire. Je vous assure que votre richesse sera éternelle et le fauteuil sur lequel vous vous essayerez sera plus confortable que celui de la brute.

3-Le fait de proclamer ouvertement son ralliement aux hommes en lutte: tant que vous craignez le jugement de votre père, de votre mère, de votre femme et de la majorité bien pensante de votre société, jamais vous ne pourrez réformer votre société. Voilà bientôt trois années que la LDRG s'est inscrite de manière très ouverte sur le chemin de la singularité: celle de la véritable lutte. Nous avons effectué de longues journées de jeûnes, une centaines de kilomètre de marche solitaire, etc. N'attendez jamais que la majorité bien pensante de votre société vous disent que c'est un chemin à suivre. Ils vous diront que c'est de la folie. Vous pouvez les écouter sans les en-vouloir. Mais si vous avez accompli les deux premiers actes de foi cité précédemment, alors je vous exhorte à vous joindre ouvertement aux hommes en lutte: nous sommes aussi une famille de grand cœur.

Voilà ce que nous entendons par "sacrifice de soi" et, en ce nouvel an 2011, c'est ce a quoi j'invite solennellement tout guinéen et toute guinéenne de ma Génération. Cette lutte a laquelle je vous convie a trop longtemps été rejetée sur les générations futures, mais à un moment donné il faut assumer ses responsabilités et accepter de vivre les défis de son temps. Le défi de notre génération n'est pas, comme l'establishment contraint les jeunes de notre génération, de fuir la Guinée, trouver un emploi et faire des enfants à l'extérieur du pays. Le défi de notre Génération est avant tout de "changer le cours de l'histoire en Guinée afin que tout guinéen, quelque soi son rang social, puisse vivre chez lui heureux et en paix".

Mes cher(e)s compatriotes,
Pour la Ligue des Démocrates Réformistes de Guinée, vous l'aurez compris, il n'y a aucun doute que l'année 2011 sera une année de lutte plus acharnée que la précédente. Je sollicite votre soutien franc et sincère. Il n'y aura pas de petits soutient et n'oubliez plus que vous êtes plus forts que la brute armée.

!!!! Encore une fois, mes meilleurs vœux de nouvel an 2011 !!!

Le Président

Tag(s) : #Politique-Guinée