Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement Letta a obtenu la confiance du Sénat italien, ce mercredi 2 octobre, à l’issue d’un vote organisé après le déclenchement d’une crise politique par Silvio Berlusconi. La confiance a été votée par 235 voix sur 307.

Le gouvernement italien d'Enrico Letta a donc largement remporté le soutien des sénateurs ce mercredi 2 octobre à l’issue d’un vote de confiance organisé à la suite de la crise politique provoquée par Silvio Berlusconi.

Par 235 voix sur 307, les sénateurs présents (majorité absolue à 153) ont voté la motion de soutien au gouvernement Letta, qui unit de façon inédite, depuis avril, le centre gauche et le centre droit. Soixante dix sénateurs ont voté contre.

« L'Italie encourt un risque qui pourrait se révéler fatal et irrémédiable. L'éviter dépend du choix que nous allons faire aujourd'hui dans cette salle, cela dépend d'un "oui" ou d'un "non" », avait prévenu Enrico Letta dans son discours devant les sénateurs.

A la mi-journée, dans une spectaculaire volte face, Silvio Berlusconi avait appelé à soutenir le gouvernement d’Enrico Letta.

« Nous avons écouté avec attention les déclarations du Premier ministre, nous avons écouté son engagement sur la limitation de la pression fiscale, sur la réduction des charges qui pèsent sur le travail, et finalement sur l'adoption de la promesse concernant la responsabilité civile des juges. Et nous avons décidé d'exprimer un vote de confiance à ce gouvernement », avait déclaré l'ancien chef du gouvernement.

A l'issue du vote, Silvio Berlusconi et Enrico Letta se sont d'ailleurs serré la main. Mais en amont, dans les coulisses, le Cavalière a, semble-t-il, changé plusieurs fois d'avis sur la consigne de vote à donner. Il a été vu en train de faire et refaire des calculs pour anticiper le résultat du vote.

Sa pirouette, qui lui permet malgré tout de sauver la face, serait due au fait que les sénateurs rebelles de son groupe, qui appelaient à voter la confiance, auraient de toute façon fait pencher la balance du côté d'Enrico Letta.

Le vote au Sénat était le plus crucial. Enrico Letta est en effet assuré d’obtenir la confiance de la Chambre des députés, où le Parti démocrate est majoritaire.

Source: http://www.rfi.fr/europe/20131002-italie-gouvernement-letta-confiance-senat

Tag(s) : #Europe