Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

thaksin-shinawatra.jpgLes autorités ont restitué son passeport à l'ancien Premier ministre thaïlandais, Thaksin Shinawatra, dont la sœur dirige le gouvernement. A Bangkok, la manœuvre ne paraît pas des plus habiles à certains représentants de l’opposition qui ne veulent pas entendre parler d'amnistie.

Une fois de plus, le gouvernement de Yingluck Shinawatra se prend les pieds dans le tapis. Dans tous les cas de figure, la restitution de son passeport à Thaksin devait provoquer un tollé parmi les opposants à l’ancien Premier ministre. Mais la manière dont la manœuvre a été exécutée a amplifié les réactions. Le passeport a été délivré en catimini, durant les inondations, quand les locaux du ministère étaient vides. Le ministre des Affaires étrangères,  Surapong Towijakchaikul, semble s’être rendu lui-même à Dubaï pour apporter le passeport à Thaksin. « C’est un cadeau de nouvel an », a-t-il précisé.
Des agissements qui tendent à confirmer ce que l’opposition s’évertue à dénoncer, à savoir que le gouvernement de Yingluck s’est fixé pour mission prioritaire de blanchir son frère et de lui permettre de revenir en Thaïlande.
En effet, parallèlement à la restitution du passeport, le gouvernement continue à préparer une loi d’amnistie qui permettrait à Thaksin de revenir sans passer par la case prison. Thaksin avait fui le pays en 2008, quelques mois avant d’être condamné à deux ans de prison pour abus de pouvoir.

Source: http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20111216-thailande-thaksin-bangkok-yingluck-shinawatra

Tag(s) : #Asie et Pacifique