le-mavi-marmara.jpgLes relations entre la Turquie et Israël se dégradent dans la foulée des fuites sur le rapport de la commission d'enquête de l'ONU sur l'assaut israélien contre la flottille humanitaire pour Gaza, en mai 2010.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a annoncé vendredi qu'Ankara va expulser l'ambassadeur israélien à Ankara et va abaisser sa représentation diplomatique en Israël au niveau de deuxième secrétaire d'ambassade.

Tous les accords militaires avec Israël sont aussi suspendus.

Selon Reuters, l'ambassadeur israélien en Turquie, Gabby Levy, se trouvait en Israël au moment de l'annonce, et a d'ores et déjà renoncé à regagner la Turquie.

L'assaut du 31 mai 2010 contre le Navi Marmara, qui visait à défier l'embargo naval israélien sur la bande de Gaza, s'est soldée par la mort neuf citoyens turcs.

Les relations entre les deux pays qui s'étaient déjà détériorées dans la foulée de l'assaut israélien contre la bande de Gaza, en décembre 2008 et janvier 2009, n'ont cessé de se dégrader depuis.

Ankara a exigé qu'Israël lui présente des excuses d'ici la publication du rapport de l'ONU, ce que l'État hébreu refuse de faire.

Le rapport de la commission onusienne, que dirige l'ancien premier ministre de la Nouvelle-Zélande, Geoffrey Palmer, doit être remis vendredi au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Le New York Times en a cependant obtenu une copie et en a diffusé des extraits.

Selon le grand quotidien américain, le rapport Palmer condamne l'assaut contre la flottille humanitaire, en arguant que la force utilisée par les militaires israéliens lors de l'abordage du Mavi Marmara était « excessive et déraisonnable », même si certains activistes ont offert une résistance organisée et violente.

Le rapport soutient cependant que le blocus de l'enclave palestinienne est légal, ce que ne reconnaît pas Ankara, a précisé vendredi le ministre Davutoglu.

Le rapport Palmer recommande à Israël d'exprimer « une déclaration appropriée de regret » pour cette attaque et de verser des dédommagements aux blessés ainsi qu'aux familles des victimes.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/09/02/002-turquie-israel-ambassadeur.shtml

Tag(s) : #Moyen et Proche Orient
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog