Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amadou-Diallo-cntg.jpgLe secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) est sorti indemme d'une attaque à main armée contre son domicile dans la banlieue de Conakry. Quatre hommes portant « des uniformes en treillis de l'armée guinéenne» et des cagoules, a expliqué Amadou Diallo. Une enquête est ouverte.

Le leader syndical, élu il y a tout juste quinze jours à un poste hautement stratégique en cette période de transition, est sorti indemme d’une attaque à main armée contre son domicile de Yattaya, dans la périphérie nord de Conakry, dans la nuit de vendredi à samedi 8 octobre 2011 peu après minuit.

« J’ai été victime d’une attaque à main armée par des hommes habillés en tenue militaire et cagoulés. Ils sont venus à mon domicile peu après minuit, pour attenter à ma vie, a expliqué Amadou Diallo, précisant qu'il se trouvait dans sa chambre lors de l'attaque, ma garde m’a dit qu’ils étaient quatre en tenue militaire et cagoulés, avec des armes de guerre ». Des coups de feu ont été tirés. Le nouveau secrétaire général a réussi à s'échapper en escaladant un mur d'enceinte.

Pour le deuxième secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) chargé des relations intérieures, cette attaque n’est pas une surprise. Mamadou Mansaré : « Nous savions que des menaces pesaient sur lui et sur nous tous, mais particulièrement sur lui. Maintenant que cette attaque a eu lieu, la classe ouvrière se trouve attaquée. Mais ce qui est clair et net, c’est que nous ne baisserons jamais les bras. La lutte continue ».

Le commissaire de police de Yattaya, Naby Moussa Camara, saisi de l’affaire précise : « Nous avons été saisis d’une attaque à main armée à un domicile privé. Nous avons ouvert des enquêtes. Nous avons déjà fait le constat et nous avons vu que ce sont des balles de fusils de guerre que nous avons retrouvées. J’ai même les étuis dans mon bureau ».

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20111009-le-leader-cntg-echappe-justesse-une-agression

Tag(s) : #Société-Guinée