Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a repris à son compte, vendredi 16 octobre, le rapport du magistrat indépendant Richard Goldstone faisant état de crimes de guerre du Hamas, mais surtout d'Israël, lors de leur conflit de l'hiver dernier à Gaza.

Le vote a été approuvé par 25 voix pour, 6 contre et 11 abstentions. Les Etats-Unis, l'Italie, la Hollande, la Hongrie, la Slovaquie et l'Ukraine ont voté contre ; se sont abstenus la Bosnie, le Burkina-Faso, le Cameroun, le Gabon, le Japon, le Mexique, la Norvège, la Belgique, la Corée du Sud, la Slovénie et l'Uruguay. Cinq Etats dont la France et le Royaume-Uni ont refusé de participer.

Le ministre de l'intérieur israélien et vice-premier ministre, Eli Yishai, a fustigé "une décision anti-israélienne qui couronne un rapport anti-israélien". Il a estimé, dans un communiqué, que "l'armée israélienne a agi avec des gants de velours envers les civils innocents. La décision du Conseil est une farce diplomatique". Le ministère des affaires étrangères israélien a, lui, affirmé que l'adoption de ce rapport était un obstacle au processus de paix au Proche-Orient.

De leur côté, les mouvements palestiniens n'ont pas caché leur satisfaction. L'Autorité palestinienne "se félicite" de la décision du Conseil des droits de l'homme. "Nous espérons maintenant que le rapport [Goldstone] sera porté devant le Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré à l'AFP le négociateur palestinien Saëb Erakat.

De son côté, le mouvement islamiste Hamas, rival de l'Autorité palestinienne et qui contrôle la bande de Gaza, s'est aussi réjoui de l'adoption du rapport Goldstone en "remerciant tous les pays qui ont voté en sa faveur". "Nous espérons que ce vote va conduire à un procès des chefs de l'occupation [israélienne]", a commenté un porte-parole du Hamas, Taher Al-Nounou. Le Hamas est également accusé de "crimes de guerre" par le rapport Goldstone.

Le Conseil des droits de l'homme était réuni depuis jeudi pour une session extraordinaire sur la demande de l'Autorité palestinienne avec le soutien du groupe arabe, l'Organisation de la conférence islamique, les non-alignés et les pays africains majoritaires au sein du Conseil.

Source: http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/10/16/le-conseil-des-droits-de-l-homme-de-l-onu-approuve-le-rapport-goldstone_1254926_3218.html#ens_id=1228030

Tag(s) : #International