Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une dirigeante du parti d'opposition soudanais Umma, Mariam Al-Mahdi, a été arrêtée jeudi 10 février à Khartoum, selon son parti. Elle s'apprêtait à réclamer la libération de Soudanais arrêtés après des manifestations antigouvernementales il y a dix jours.

Cette arrestation s'inscrit dans un contexte de durcissement du pouvoir face à l'opposition. Des manifestations, localisées mais bruyantes, ont éclaté à Khartoum et dans d'autres villes du nord du Soudan fin janvier, à l'appel d'étudiants mobilisés via Internet, pour réclamer un changement de régime, plus de libertés et la fin de la hausse des prix.

La police avait alors fait usage de gaz lacrymogènes et de matraques pour disperser les manifestants, dont plus de cent ont été arrêtés. Un étudiant frappé par des policiers est mort des suites de ses blessures, selon des manifestants. Une information démentie par la police.

Fin janvier, le chef de l'opposition islamiste Hassan Al-Tourabi a également été arrêté, peu après avoir déclaré qu'une révolte semblable à celle qui a provoqué la chute du président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali le 14 janvier était probable au Soudan.

Human Rights Watch a également condamné l'arrestation le 2 février de 16 personnes devant le siège du Parti communiste soudanais, déplorant "les restrictions sur la liberté d'expression" au Soudan.

Source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/10/soudan-arrestation-de-l-opposante-mariam-al-mahdi-selon-son-parti_1478203_3212.html

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest