saif-al-islam-kadhafi.jpgLa Libye ira à l'encontre de la demande de la Cour pénale internationale (CPI) et jugera elle-même le fils de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi, a annoncé le représentant de la Libye à la CPI lundi.

Ahmed al-Jehani a déclaré que le procès de Saïf al-Islam Kadhafi commencerait le mois prochain. Le procès pourrait avoir lieu à Zintan, une ville des montagnes de l'ouest du pays où il est détenu.

Saïf al-Islam Kadhafi était considéré comme l'héritier politique de son père. La CPI a lancé un mandat d'arrestation contre lui afin de le juger pour crimes de guerre, mais la Libye fait valoir qu'il revient au nouveau régime de le juger.

Il est détenu par la milice de Zintan depuis son arrestation l'an dernier. Un porte-parole de la milice, Khaled al-Zintani, a déclaré lundi qu'une délégation gouvernementale était venue inspecter la ville et que la décision sur le lieu du procès serait prise plus tard.

La CPI a déjà exprimé ses inquiétudes sur la capacité de la Libye à organiser un procès équitable pour Kadhafi fils.

Depuis le renversement et la mort du dictateur l'an dernier, les dirigeants intérimaires peinent à unifier le pays. De puissantes milices et tribus contrôlent toujours de grandes parties de la Libye. L'un des principaux défis du nouveau gouvernement est de construire un système judiciaire fonctionnel.

La Libye insiste pour juger Saïf al-Islam Kadhafi, tandis que l'intéressé préférerait être extradé à La Haye pour être jugé par la CPI.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/08/21/001-saif-al-islam-kadhafi-proces-juge-libye.shtml

Tag(s) : #Maghreb
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog