Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

libye_carte.jpgPlusieurs villes libyennes, dont Benghazi et Syrte, sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l'armée, a affirmé lundi la Fédération internationale des ligues de droits de l'Homme, qui avance un bilan de 300 à 400 morts depuis le début du soulèvement.

«Beaucoup de villes sont tombées, notamment sur l'Est de la côte. Des militaires se sont ralliés» au soulèvement contre Mouammar Kadhafi, a déclaré à l'AFP la présidente de la FIDH, Souhayr Belhassen, citant notamment Benghazi, bastion de l'opposition, et Syrte, ville natale du colonel Kadhafi.

Selon elle, les violences lors des manifestations demandant le départ du dirigeant libyen ont fait «entre 300 et 400 morts, probablement plus près de 400».

Une autre ONG, Human Rights Watch, a fait état de son côté lundi matin d'un bilan d'au moins 233 morts.

 

Les informations de la FIDH, basée à Paris, proviennent essentiellement des ligues libyennes des droits de l'homme. Selon ces informations, le camp de Bab el Azizia, où vit le dirigeant libyen en périphérie de Tripoli, aurait également été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/201102/21/01-4372346-libye-plusieurs-villes-seraient-aux-mains-des-manifestants.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_crise-dans-le-monde-arabe_1415782_section_POS1

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest