Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

300x200 1512530 0 2de8 ill-1303487-4ca1-610157Des blindés de l'armée nigériane patrouillent dans les rues de Maïduguri dans le nord-est du pays. Le président Goodluck Jonathan a déclaré l'état d'urgence dans cette région du Nigeria, victime de violences interconfessionnelles et notamment d'attaques de la secte islamiste Boko Haram. Le chef de l'Etat nigérian a également annoncé la fermeture des frontières avec les pays voisins des zones concernées, le Niger, le Tchad et le Cameroun.

Au Nigeria, les habitants du Nord-Est et du Centre-Ouest ont débuté l'année sous état d'urgence. Une mesure décidée par le président pour lutter contre la secte islamiste Boko Haram qui a revendiqué des attaques contre des églises le jour de Noël.

Goodluck Jonathan a également annoncé la fermeture des frontières terrestres avec le Niger, le Tchad et le Cameroun pour mieux contrôler les mouvements des combattants islamistes. La ville de Maïduguri, au nord-est du pays, est proche de ces trois frontières.

Khalifa Dikwa, professeur à l'université de Maïduguri affirme que les postes douaniers ne sont pas encore fermés, mais les habitants de Maïduguri craignent d'être coupés du monde.

Un habitant de Diffa, ville nigérienne située à la frontière avec le Nigéria, affirme que les postes de douanes seraient déjà fermés. Ce Nigérien, interrogé par RFI, est plutôt inquiet. Pour lui, la fermeture de la frontière aura un impact certain sur les échanges commerciaux, la région de Diffa étant quasi-dépendante économiquement de Borno et de Yobe, deux autres Etats du Nigeria.

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20120102-nigeria-etat-urgence-frontieres-fermees

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest