Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

paskistan_innondations.jpgLes Nations unies ont lancé, mercredi 11 août, un appel de fonds de 460 millions de dollars pour apporter une aide d'urgence aux quelque 6 millions de sinistrés du fait des inondations au Pakistan. "Nous avons une énorme tâche à accomplir pour apporter tout ce qui est nécessaire dans les délais les plus courts", a déclaré le chef du département des affaires humanitaires à l'ONU, John Holmes, en lançant cet appel à New York. L'ONU dispose déjà d'une enveloppe de 150 millions de dollars et a besoin de 300 millions de dollars supplémentaires.

M. Holmes, qui est également coordinateur des secours d'urgence de l'ONU, a souligné que le bilan des morts causées par les inondations était relativement bas comparé à celui d'autres grandes catastrophes naturelles, mais que le nombre des personnes affectées était"extraordinairement élevé"."Plus d'une semaine après le début des inondations, d'énormes parties du pays sont encore privées de courant, d'eau courante et de moyens de communication", déplore M. Holmes.

"ATTAQUE SAUVAGE DE LA NATURE"

Les Etats-Unis ont promis de consacrer 71 millions de dollars et la Grande-Bretagne près de 21 millions de dollars. La France, qui a"déjà accordé une aide bilatérale de 1 million d'euros [1 300 000 dollars]", promet de mobiliser des "fonds supplémentaires" pour le Pakistan mais aussi pour l'Inde, durement touchée par des moussons particulièrement importantes.

Le gouvernement pakistanais estime que près de 16 millions de personnes sont directement ou indirectement affectées par les pluies. Selon un dernier bilan, entre 1 200 et 1 400 personnes ont été tuées dans les inondations. Une zone d'environ 1 000 kilomètres de long allant du nord au sud du pays a été ravagée par les intempéries. L'ambassadeur américain à l'ONU, Abdullah Haroon, a salué l'action des Nations unies face à cette "attaque sauvage de la nature".

La priorité des Nations unies est de livrer de l'aide alimentaire, de l'eau potable, des services de santé d'urgence, des tentes, des kits de construction d'abris provisoires, des kits de cuisine et des moustiquaires. La somme demandée par l'ONU devrait couvrir une durée de quatre-vingt-dix jours. Désormais, la plus grosse crainte des autorités et des ONG sur place est le risque de maladie pour les sinistrés.

"Si nous n'agissons pas suffisamment vite, beaucoup de personnes pourraient mourir de maladies ou de famine", a averti John Holmes. Les Nations unies ont mis en garde contre une deuxième vague de morts due aux maladies et aux pénuries alimentaires si l'aide n'arrivait pas rapidement au Pakistan.

Source: http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2010/08/11/l-onu-demande-460-millions-de-dollars-pour-l-aide-au-pakistan_1398071_3216.html

Tag(s) : #Asie et Pacifique