Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kizza BesigyeEn Ouganda, le gouvernement abandonne une partie des charges qui pèsent sur le chef de l’opposition, Kizza Besigye. Ce dernier demeure néanmoins poursuivi pour rassemblement illégal, refus d’obéissance à un policier et non-respect du code de la route.

Le procureur de la République ougandaise a annoncé qu’il avait décidé d’abandonner les poursuites lancées le 11 avril dernier, à l’encontre du chef de l’opposition, pour incitation à la violence.

Il n’a pas tenu à motiver cette décision. Ce jour-là, le colonel Besigye avait participé avec plusieurs milliers de partisans, aux manifestations antigouvernementales organisées par une coalition de partis d’opposition.

Le procureur ougandais ne sera probablement pas parvenu à rassembler les preuves nécessaires pour faire le lien entre l’attitude du colonel Besigye ce jour-là, et les émeutes qui se sont déclenchées quand les forces de l’ordre ont tenté de casser cette manifestation.

Mais le procureur maintient les poursuites lancées parallèlement contre le leader de l’opposition, pour non-respect du code de la route. Kizza Besigye devra donc comparaître de nouveau devant la justice le 27 juillet prochain. Le chef de l’opposition a déclaré pour sa part qu’il envisageait de porter plainte contre l’Etat, à qui il reproche de lui « faire perdre son temps et de salir son nom ».

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20110715-ouganda-abandon-certaines-charges-contre-le-chef-opposition

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest