Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lamarana.jpgEnfin, un président élu en Guinée 52 ans après l’indépendance. C’est un ouf de soulagement pour notre peuple.C’est un grand pas et un pas de géant pour notre belle nation.

 

Aujourd’hui en Guinée, il y’a trois sortes  catégories de personnes : en premier lieu, ceux qui ont voté UFDG et qui ont perdu dont je compatis. En deuxième lieu, ceux qui ont choisi Alpha Condé et qui ont gagné les élections et que je félicite pour la victoire historique. Ça ne pouvait être autrement. Dans ce genre de compétition, il faut indéniablement un vainqueur et par conséquent un vaincu. J’appelle solennellement aux vaincus d’accepter leur défaite et aux vainqueurs de modérer leur joie et de travailler pour le bien de tous les guinéens dans un esprit de justice, d’unité et de paix. Enfin, nous avons le peuple dans son ensemble qui retrouve la route de la démocratie.

 

Pour moi, c’est cette dernière catégorie qui doit avoir maintenant la voix au chapitre, qui doit subsister après la confirmation par la Cour Suprême des résultats pour s’attaquer ensemble de la reconstruction de notre Etat. Cette élection  est de l’avis de tous une victoire pour la nation. Toutefois, cette joie et cette victoire ne doivent pas nous masquer cette réalité existante depuis des années et qui  est ressortit au grand jour a l’occasion de cette élection : la fragilité de notre tissu social et de notre diversité. Il y’a plusieurs choses qui se sont passées dont il n’est pas nécessaire de rappeler .Mais il s’avère très important de rappeler une chose : « La Guinée est pour tous les guinéens et elle est l’affaire de tous. Nul  groupe social ou politique n’en peut faire sa propriété exclusive ou privée ».C’est l’une des leçons dont on peut tirer de cette élection. Il ne faudra pas dans le futur qu’on se remette à ces considérations ethniques et partisanes lorsqu’il s’agit d’intérêt national. Cela peut fonctionner pour un temps et non pour tout le temps car un jour ceux qui sont exclus réclameront leur part et que justice soit faite .


Avec cette opportunité qui nous est offerte, nous devons œuvrer pour la justice car pour moi c’est la première valeur pour vivre dans un pays comme le nôtre où la diversité sociale, si elle est utilisée à des fins justes  et non politiques politiciennes, constitue une ressource de prospérité culturelle, sociale et économique.


Au président élu, Professeur Alpha condé, j’adresse mes félicitations et mes encouragements. Je lui souhaite une bonne chance dans son œuvre titanesque qui est le développement social, économique, culturel et politique de la Guinée.


A nous jeunes, encore une fois de plus, je rappelle que nous ne devons plus être a l’écart des politiques. Nous devons nous organiser pour constituer une force de pression afin que soyons entendu par les autorités car nous sommes les plus placés pour connaitre nos prôblemes.Dans ce cadre, je félicite La LIGUE DES DEMOCRATES REFORMISTES DE GUINEE (LDRG) pour le travail qu’elle est entrain de réaliser dans ce sens et je vous appelle a nous y rejoindre dans le combat pour un avenir radieux de notre terre commune.

 

GOD BLESS GUINEA

 

Mamadou Lamarana Sow

Tag(s) : #Politique-Guinée