Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Camp-nazi_0.jpgLe camp d’Auschwitz symbolise l’Holocauste. Il y a 65 ans, le 27 janvier 1945, ce camp d'extermination était libéré par les soldats de l'Armée rouge. Entre 1940 à 1945, un million de Juifs ont été tués dans ce camp installé par l'Allemagne nazie en Pologne occupée. En début d'après-midi, les sirènes du camp vont retentir, pour marquer le début des cérémonies de commémoration.

Le président et le Premier ministre polonais, Lech Kaczynski et Donald Tusk, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, sont attendus aux cérémonies du 65e anniversaire de la libération d’Auschwitz. Ils seront les seuls chefs d’Etat ou de gouvernement à faire le déplacement. Le président russe Dmitri Medvedev – c’est l’Armée rouge qui a libéré le camp le 27 janvier 1945- a décliné l’invitation.

Les autres pays concernés seront représentés par leurs ministres de l’Education qui sont invités à une conférence organisée par le Congrès juif européen, ce mercredi matin, en marge de ces cérémonies. Les participants réfléchiront à la manière d'enseigner la Shoah aux jeunes Européens. Le gouvernement français ne sera pas représenté par son ministre de l’Education, Luc Chatel, empêché, mais par le secrétaire d’Etat à la Défense, Hubert Falco.

Une centaine d’anciens prisonniers d’Auschwitz seront également présents. Chaque année, le groupe des survivants se réduit. Il y a encore cinq ans, ils étaient 5000 à participer aux cérémonies d’anniversaire.

Ce 65e anniversaire mettra à l’honneur les acteurs de la libération du camp, le 27 janvier 1945, notamment des soldats russes. Une exposition russe sur la libération du camp sera inaugurée au musée d’Auschwitz.

Un contexte particulier cette année…
Le vol de la pancarte « Arbeit macht frei », à la mi-décembre, a mis en évidence, au-delà du geste lui-même, la vétusté du Musée d’Auschwitz. Les conservateurs ont tiré la sonnette d’alarme. Ils ont besoin de 120 millions d’euros pour refaire les installations. Il faut également restaurer les baraquements, revoir le système de sécurité.

L’Allemagne va offrir 60 millions d’euros mais il n’est pas certain que cela suffise. Laisser Auschwitz à l'abandon serait dramatique, puisque c’est sans doute le dernier endroit au monde à avoir conservé des traces visibles de l’Holocauste.

Source: http://www.rfi.fr/contenu/20100127-commemoration-65eme-anniversaire-liberation-camp-extermination-auschwitz

Tag(s) : #International