Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

moreno_ocampo.jpgLe procureur de la Cour pénale internationale, la CPI, est attendu au Kenya samedi 8 mai 2010. C’est sa première visite depuis qu'il a obtenu le feu vert des juges pour lancer des poursuites contre les responsables des violences post-électorales de décembre 2007. Luis Moreno Ocampo doit rencontrer les autorités et la société civile, le but étant d’expliquer le processus de la CPI et d’organiser des rencontres publiques pour écouter les attentes des Kenyans, et rencontrer les victimes. Il avait remis une liste de vingt noms, parmi eux des hommes politiques et des hommes d’affaires.

Luis Moreno Ocampo entame une visite de cinq jours pour officiellement lancer les poursuites contre les responsables des violences post électorales et expliquer le fonctionnement de la CPI, la Cour pénale internationale ce que les Kenyans peuvent en attendre. Le procureur va rencontrer les victimes, leur assurer de leur protection, alors que de nombreux témoins ont déjà été victimes d’intimidations après la publication de deux rapports de commission d’enquête kenyane.

Une loi instituant une agence de protection des témoins n’a toujours pas été approuvée par le Parlement, ce qui inquiète de plus en plus les organisations de la société civile. Un débat public sur le thème de la justice et la réconciliation va être organisé durant laquelle le procureur répondra à toutes les questions.

ll doit aussi s’entretenir avec les chefs religieux, les ONG, les médias nationaux et locaux ainsi que les responsables politiques, dont les anciens frères ennemis, le président Mwai Kibaki et le Premier ministre Raila Odinga.

Le procureur a annoncé qu’il se préparait à lancer deux dossiers d’accusation impliquant six accusés d’ici la fin de l’année, son enquête couvrant la période allant du référendum de 2005 jusqu’à novembre 2009.

Source: http://www.rfi.fr/contenu/20100507-le-procureur-cpi-kenya-enqueter-violences-post-electorales

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest